Bogota, El Dorado ou ville de tous les dangers?

« La vie n’est pas ce que l’on a vécu, mais ce dont on se souvient et comment on se souvient » (Gabriel Garcia Marquez, écrivain colombien, lauréat du prix Nobel).

Bogota, El Dorado ou ville de tous les dangers?

Ah ! Bogota ! Quartiers sordides et insécurité, c’est souvent l’image qu’on se fait de la plus grande ville de Colombie. Pourtant, après quelques recherches sur la capitale colombienne, impossible de passer à côté de Bogota sans visiter cette ville dynamique. En effet, les couleurs de la Candelaria, son architecture coloniale, le street-art et le musée de l’or suscitent vivement mon intérêt. Pour autant, deux jours semblent suffire pour pouvoir prendre la température de la ville et voir ses différents points d’intérêt.

Candelaria Bogota
Quartier de la Candelaria, Bogota @pink turtle

Avant mon arrivée à Bogota, j’avais quelques appréhensions surtout lorsque Julie m’a annoncé qu’elle ne viendrait pas me chercher à l’aéroport. Après 11h de vol, j’arrive enfin à Bogota. Les militaires sont très présents dans l’aéroport notamment près des distributeurs de billets. Je me dirige vers la zone officielle des taxis et me glisse dans la file d’attente (il vaut mieux privilégier les taxis officiels pour éviter problèmes et arnaques). Direction la Candelaria avec un taxi très sympathique (salsa à fond dans la voiture !) qui me permet de découvrir l’architecture de la ville, le magnifique street-art et les graffitis de Bogota. Cependant, il ne fait pas très chaud – Bogota fait, en effet, partie d’un ensemble de hauts plateaux de la Cordillère orientale (altitude : 2640m !). Le gros pull est de rigueur !

Musée de l’or de Bogota : magnifique !

img_20161130_163616Pour notre « city trip », nous décidons de visiter le superbe musée de l’or, un musée incontournable à Bogota (entrée : environ 1 euro, 3000 pesos). Nous découvrons des pièces uniques qui datent de l’époque pré-colombienne : il s’agit apparemment de la plus importante collection d’orfèvreries pré-hispaniques du monde. Les collections sont classées par région et sont représentatives des grands lieux producteurs d’or tels que San Agustin, Tayrona, Santa Marta… On y retrouve le fameux mythe de l’El Dorado, la cité perdue ainsi que de nombreuses explications sur la culture pré-colombienne et ses animaux sacrés tels que le jaguar, la tortue (oui, la tortue!!)… Une salle circulaire qui expose des objets retrouvés dans un lac sacré, permet de s’immerger dans une ambiance chamanique avec une petite musique et des jeux de lumière.

img_20161130_163732Dans la civilisation pré-colombienne, il faut savoir que les métaux, l’or en particulier, symbolisaient la puissance fertile de la terre et du soleil réunis. La symétrie et l’équilibre des formes étaient, de plus, une obsession dans la statuaire : ces objets devaient refléter l’équilibre entre les forces du cosmos. Le cosmos, quant à lui, était représenté comme étant fait de couches superposées, connectées et interdépendantes. A chacune d’elles correspondaient des couleurs, des odeurs, des animaux, des plantes et des esprits. Les aigles, par exemple, symbolisaient le monde d’en haut et sont associés au soleil ; les hommes, les jaguars et les cerfs le monde intermédiaire, celui sur lequel nous vivons mais le jaguar possédait une place particulière en tant que symbole de la force et de la puissance. Les niveaux inférieurs étaient souvent représentés peuplés de serpents et de caïmans, ainsi que de petits animaux vivant dans les entrailles de la terre.

Balade autour du musée de l’or

Place du musée de l'or, Bogota
Place du musée de l’or, Bogota @pinkturtle

A la sortie du musée, ambiance typique et pittoresque sur la place du musée de l’or : des femmes vêtues de costumes aux couleurs de la Colombie et des lamas « égarés » (des alpagas plus précisément) attendent les touristes pour des photos (mon amie Julie me rappelle que les lamas vivent surtout au Chili, en Equateur et au Pérou et non en Colombie !). Des tas de petits stands d’artisanat local exposent des bijoux en perles très colorés : colliers, bracelets, boucles d’oreille fabriqués par les indiens, sont vendus sur cette place (je craque et hop, deux colliers!). Nous sommes samedi et la ville est très animée : de nombreux concerts qui rappellent la fête de la musique chez nous, et des graffeurs qui s’adonnent à leur art un peu partout dans la ville. Faute de temps, nous ne visitons pas le musée Botero qui vaut pourtant le détour (ça sera pour une prochaine fois!). Nous retrouvons également notre amie Caroline en plein tour du monde, puis nous nous rendons dans un petit restaurant pour déguster un ajiaco, spécialité de Bogota très copieuse puisqu’il s’agit d’une soupe (ou d’un ragoût) de pommes de terre contenant des morceaux de poulet, des épis de maïs, du guasca et des câpres (elle est servie avec de l’avocat). Puis, nous nous baladons toute la journée en passant par la célèbre place Bolivar.

Balade au coeur de la Candelaria

img_20161130_163909Deuxième journée à Bogota : grande balade dans la Candelaria afin d’admirer le street-art, les graffitis, l’architecture coloniale et pittoresque de la ville. Nous sommes dimanche, l’animation a disparu et le quartier semble éteint. Pourtant, quelle chance de pouvoir admirer tous ces chefs d’oeuvre tranquillement sans afflux touristique…

Sécurité

Je ne suis jamais sentie en danger dans la journée à Bogota. Les colombiens sont, de plus, très accueillants et discutent très facilement dans les rues en voyant des touristes perdus. Par contre, j’ai évité de faire des sorties nocturnes 😉 En effet, à mon arrivée, j’avais tenté une virée à 20h pour dîner mais j’avais vite rebroussé chemin en voyant l’arrivée massive de policiers dans la Candelaria.

Quelques adresses

Hôtel Masaya (Candelaria) : très bon accueil, personnel sympathique, très bien situé dans la Candelaria mais hôtel assez bruyant (notamment les chambres situées près du patio).


3 réflexions sur “Bogota, El Dorado ou ville de tous les dangers?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s