Sur les traces du Royaume de Siam : mes 2 coups de coeur en Thaïlande

« Voyager c’est naître et mourir à chaque instant » (Victor Hugo)

 

La Thaïlande est aujourd’hui victime de nombreux préjugés, certains touristes et globetrotteurs préférant désormais se tourner vers les pays voisins (Cambodge, Birmanie et Vietnam) : trop de touristes, côté « surfait » de certains endroits, prostitution, fiestas et banlieue parisienne sur l’île de Phuket, îles polluées… Pourtant, ce pays regorge de coins pittoresques et authentiques, faut-il encore se donner la peine de les chercher… C’est en février 2015 que j’ai passé 15 jours en Thaïlande avec mon cher et tendre (pendant le nouvel an chinois!), ce fut ma première découverte de ce pays que j’ai beaucoup apprécié notamment Ayutthaya et Koh Phi Phi, mes deux coups de coeur. Si février est la période idéale pour visiter la Thaïlande (pas une goutte de pluie pendant 15 jours et température agréable), je n’y retournerai pas à la période du nouvel an chinois car des hordes de touristes chinois avaient envahi le pays à la fois au Nord et au Sud. Pour une première découverte du pays, nous avions privilégié les grands classiques (Bangkok, baie de Phang Nga, Koh Phi Phi Don) et d’autres endroits plus atypiques (Ayutthaya, vieille ville de Phuket et son marché nocturne). Ce voyage en Thaïlande ne sera pas le dernier pour nous. Nous projetons, en effet, de découvrir d’autres régions de la Thaïlande lors d’un prochain voyage (en compagnie de notre fils cette fois!) notamment le Nord et Chiang Mai, le parc d’Erawan et ses chutes d’eau, les îles Similan et Koh Tao.

Itinéraire et carnet de voyage

Bangkok

Grand PalaisAprès un vol Paris-Bangkok (avec une escale à Bombay, Jet Airways) et notre installation au « Chern Hotel », nous débutons notre visite de Bangkok par la découverte du célèbre Grand Palais (500 baths) ou temple du bouddha d’émeraude (construit en 1782 par le roi Rama 1er), une visite incontournable. Nous sommes retardés par une femme qui prétend que le Grand Palais est fermé : c’est une arnaque puisqu’elle veut nous emmener sur la rivière Chao Phraya pour une croisière! Les arnaques sont nombreuses à l’entrée du Grand Palais.

img_20170202_111734_960

Malgré notre arrivée matinale au Grand Palais, la file d’attente est énorme (dès 9h) et les touristes chinois ont totalement investi les lieux. Mon « legging » noir ne convient visiblement pas (pourtant, des femmes en mini-jupe parviennent à rentrer dans l’enceinte du grand palais) et je suis obligée de louer une magnifique jupe thaïe qui s’accorde parfaitement avec mes baskets! Le dress code semble tout de même un peu à la tête du client! Le grand palais est de toute beauté (dorures, ornementations, couleurs luxuriantes…) mais impossible de prendre des photos correctes avec les hordes de touristes chinois qui se baladent en meutes avec des parapluies pour se protéger du soleil. De plus, pour ce premier jour de visite, le choc thermique est intense (25 degrés de différence entre Paris et Bangkok) sans compter la pollution. J’apprécie tout de même cette visite qui me permet de m’immerger immédiatement dans la culture et l’art thaïlandais : magnifiques yaksha et dvarapala (gardiens des trésors), chedi d’or de Wat Phra Kaew, bouddha d’émeraude de la chapelle royale (emblème religieux de la dynastie Chakri), peintures…

Après notre visite du Grand Palais, nous nous rendons au Wat Pho (ou temple du bouddha couché). Nous avons beaucoup apprécié cette visite (100 baths), beaucoup plus tranquille et plus « zen » que celle du Grand Palais. Le bouddha couché est de toute beauté : cette statue de 43 mètres de long et de 15 mètres de haut représente Bouddha sur son lit de mort, sur le point d’accéder au « nirvana » final. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

img_20170203_141728
Stands près de la rivière Chao Phraya

Après un déjeuner sommaire près de la rivière Chao Phraya (les stands de brochettes et de fruits sont nombreux), nous traversons en bateau afin de visiter le Wat Arun (temple de l’aube, du dieu Aruna, symbole de l’aurore). Près de l’embarcadère, j’aperçois des fleurs de frangipanier que je m’empresse de photographier (sorte de rituel à chacun de mes voyages dans des contrées lointaines et exotiques!). Si le Wat Arun est moins imposant que le Wat Pho ou que le Grand Palais, il vaut le détour notamment pour le style représentatif de l’art khmer (assez proche des temples d’Ayutthaya) et pour la jolie vue sur la rivière Chao Phraya et sur le Grand Palais dont on jouit du haut du temple (en rénovation lors de notre passage en 2015 et toujours en rénovation à l’heure actuelle). Pour bénéficier de cette vue, il faut monter des escaliers extrêmement raides à la queue leu queue.

Pour clôturer notre journée, nous décidons de nous rendre au marché aux fleurs de Pak Klong Talad (le plus grand marché de fleurs fraîches de Bangkok et de Thaïlande), situé au sud du temple Wat Pho. De belles couleurs et des ruelles entières avec des fleurs de toutes sortes notamment des roses à mon grand étonnement.

Après cette journée bien remplie, nous dégustons des crevettes au curry et lait de coco, et décidons de nous rendre à Ayutthaya le lendemain.

Ayutthaya : mon (notre) coup de coeur!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAyutthaya se situe au nord de Bangkok (à 1h30 en train). Il s’agit de l’ancienne capitale « siamoise » du royaume (fondée en 1350 par le roi U-Thong) qui fut ensuite pillée et détruite par les armées birmanes (XVIème et XVIIIème siècles). C’est pourquoi, le roi de Thaïlande (le général Taskin) se replia à 80kms au sud pour y fonder sa nouvelle capitale, Bangkok (1767). Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991, la ville s’est reconstruite autour du parc historique qui est très vaste.

A notre arrivée à Ayutthaya (après 1h30 de train à partir de Bangkok), nous décidons de louer des vélos (50 baths pour la journée) afin de faire le tour des temples qui nous intéressent. Une journée, c’est finalement assez peu pour visiter cette ville qui regorge de trésors. Nous avons donc beaucoup pédalé ce 14 février 2015 tout en passant une Saint-Valentin à la fois romantique et originale. Pour cette journée, nous avons privilégié trois sites : le Wat Yai Chai Mongkol avec ses bouddhas revêtus de jaune, le Wat Mahatat avec le célèbre visage de bouddha pris dans les racines d’un arbre et le Wat Phra Si Sanphet dont l’architecture se rapproche des temples de Sukhothaï.

  1. Wat Yai Chai Mongkol

Pour 20 baths, on peut admirer ce grand « monastère de la victoire » avec ses 135 statues de bouddha revêtues de jaune, son chedi de 62 mètres et son bouddha couché devant lequel se recueillent de nombreux thaïs. Les statues originellement recouvertes de plâtre blanc ont perdu leur teinte avec le temps à l’exception de quelques statues. Pour nous, visite incontournable à Ayutthaya avec le Wat Mahatat et le Wat Phra si Sanphet.

2. Wat Mahathat

C’est le site le plus connu d’Ayutthaya (et à juste titre) notamment grâce à la tête d’une statue de Bouddha incrustée dans les racines d’un arbre, devenue un véritable symbole d’Ayutthaya (vraiment superbe!). Il s’agit aussi d’un des temples les plus anciens d’Ayutthaya. Possédant un prang (tour sanctuaire), ce site a été détruit par les birmans qui ont décapité presque toutes les statues de bouddha.

3. Wat Phra Si Sanphet

img_20170204_184208Il s’agit de l’un des temples les plus importants d’Ayutthaya qui servait autrefois de temple royal (XVème siècle). Ses ruines avec les trois chedis (en forme de bols renversés) qui contiennent les cendres de 3 rois d’Aytutthaya, en font, pour nous, un site incontournable. De nombreux éléphants maltraités baladent les touristes devant le site : nous avons refusé de nous prêter à ce « folklore » révoltant (même si, je l’avoue, la perspective d’une balade à dos d’éléphant parmi les ruines d’Ayutthaya était vraiment séduisante).

 En résumé, nous avons adoré Ayutthaya! Si les temples de Sukhothaï sont probablement plus beaux, l’ambiance qui se dégage de cette ville est assez singulière. Les balades à vélo, la rivière, les ruines disséminées dans la ville sans oublier la tête de statue de bouddha prise dans les racines d’un grand arbre, resteront gravées dans ma mémoire.

Phuket Old Town

Après un vol Air Asia Bangkok-Phuket (1h), nous nous dirigeons vers Phuket Old Town. Nous ne souhaitions pas passer trop de temps sur l’île de Phuket qui ne correspond pas à ce que recherchons en voyage (trop de touristes, ambiance surfaite de Patong, prostitution, fête, farniente sur la plage toute la journée, excursions de groupe…). Nous avons donc décidé de prendre un logement dans la vieille ville (assez charmante avec son architecture coloniale sino-portugaise) afin de découvrir le marché nocturne (chaque dimanche sur Thalang road de 16h-22h) et de nous rendre le lendemain à l’embarcadère pour Koh Phi Phi. Notre hôtel cosy (99 Oldtown Guesthouse boutique) situé sur Thalang Road (rue du fameux marché nocturne), est une résidence qui mêle influences chinoises et portugaises. Nous y avons été très bien accueillis malgré quelques problèmes de communication d’ordre linguistique (l’anglais de la propriétaire nous a donné du fil à retordre!).

L’île de Koh Phi Phi

IMG_20170830_191858_resized_20170907_093444309
Koh Phi Phi

Le lendemain, direction Koh Phi Phi! Si l’île est aujourd’hui connue pour ses fiestas et l’affluence des backpackers, KPP possède aussi des coins très calmes (un peu à la Robinson) loin de l’agitation ambiante. Nous voulions une île calme avec la possibilité de faire du snorkeling depuis la plage (pas si évident que cela à trouver!). Je me suis donc renseignée sur l’île de Koh Lanta (pas top pour le snorkeling apparemment!), Koh Lipe (trop loin, et peu propre), Koh Tao (pas la bonne période!), les Similan (trop compliqué car il faut réserver pour planter sa toile de tente, ou excursion à la journée seulement!). En bref, nous recherchions un petit hôtel en retrait avec des cabanes face à la mer, propice au snorkeling depuis la plage… Bingo! Après moult recherches, nous trouvons le « Phi Phi Relax Beach Resort », un petit hôtel situé à l’opposé de l’embarcadère (au calme, accessible uniquement en longtail boat). Nous avons adoré notre séjour entre repos, baignade, snorkeling devant notre bungalow, randonnée, massages thaïs, bons petits plats thaïs et balade à Maya Bay. Un petit paradis sur terre, la couleur de l’eau qui oscille entre le turquoise et le vert, est tout simplement incroyable (je n’avais jamais vu une eau d’une telle couleur auparavant, photos non retouchées!).

  1. Notre arrivée à Koh Phi Phi et notre bungalow

A Koh Phi Phi, tout est tourné vers le tourisme (un peu trop) qu’il s’agisse des guesthouses et hôtels, des excursions, des restaurants, des nombreux clubs de plongée, des salons de tatouage (genre « Very Bad trip » lol), des reggae bars… C’est ce qui explique la foule à la sortie de la navette avec des rabatteurs en tous genres. De notre côté, un longtail boat nous attend afin de nous emmener à notre hôtel situé de l’autre côté de l’île! Arrivée au top; nous sommes immédiatement séduits en voyant le cadre qui s’offre à nous et notre bungalow face à cette mer turquoise. Nous sommes au calme loin de l’agitation de Tonsaï.

2. Snorkeling depuis la plage : première activité et non des moindres! Juste devant notre bungalow, le snorkeling est très correct (malgré les coraux morts liés au tsunami de 2004, au tourisme de masse et au carburant des bateaux). Attention : particularité des poissons thaïlandais (ils piquent les jambes et attaquent les touristes!). C’était assez drôle, à plusieurs reprises, nous avons entendu des touristes hurler, genre « les dents de la mer »!

Phi Phi Lee
Phi Phi Lee

3. Maya Bay et Phi Phi Ley : la sortie incontournable est bien celle de Maya Bay (site exceptionnel où a été tourné le film « La Plage » avec Leonardo Di Caprio). Si la plage, le site et la couleur de l’eau sont superbes, il y a beaucoup trop de touristes (vraiment dommage) dès 9h, à tel point qu’une touriste chinoise s’était carrément installée sur ma serviette de plage (si si, y avait pas assez de place sur le sable lol!). Nous garderons cependant bien en mémoire notre découverte de ce paradis enclavé (préservé des regards et protégé dans son cercle et ses pics rocheux). Concernant le snorkeling, rien à voir à Maya Bay (et non!), les spots plus intéressants se trouvent à l’extérieur et autour de Phi Phi Ley (je pensais voir beaucoup plus de poissons notamment des poissons clown, déception! Attention aux longtails en snorkeling!).  En résumé, il vaut mieux arriver vers 7h30-8h00 pour apprécier cette sortie. N.B : Attention, le gouvernement évoque la possibilité de fermer le site à cause de la pollution et du tourisme de masse qui accélèrent la destruction des coraux à Koh Phi Phi… Affaire à suivre.

4. View Point: Notre hôtel étant situé de l’autre côté de l’île, nous avons décidé de traverser la « jungle » pour rejoindre  « view point » qui offre un beau panorama de l’île et pour aller jeter un oeil du côté de Tonsaï (une bonne randonnée pour la journée!). Malheureusement pour nous, la mer descend… les photos sont donc moins jolies à marée basse 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

5. Massages thaïs face à la mer : TOP! Nous profitons de ces quelques jours pour tester les massages thaïs. Pour moi, c’est un massage « soft » qui ne se révèle pas si « soft » que ça finalement mais qui requinque bien après la randonnée et le snorkeling! De plus, on a bien rigolé avec nos deux masseuses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Poulet au curry rouge et lait de coco

6. Gastronomie : nous avons adoré la gastronomie thaïe notamment le succulent poulet au curry rouge et lait de coco (le curry vert était vraiment trop fort). Cela m’a donné envie de prendre des cours de cuisine thaïe en rentrant en France.

Koh Phi Phi en résumé : Vraiment TOP si l’on parvient à éviter les hordes de touristes qui se s’amassent près de l’embarcadère, à Tonsaï. Si vous aimez le calme et si vous restez à Tonsaï, vous serez très déçus (on a l’impression d’être sur la côte d’azur en plein été sans oublier les beuveries nocturnes!). De notre côté, nous avons passé un séjour très agréable et zen au Phi Phi Relax Beach Resort de l’autre côté de l’île. Que de bons souvenirs!

Baie Phang Nga

Après notre séjour à Koh Phi Phi, nous décidons de retourner à Phuket Old Town pour nous rendre ensuite à la fameuse baie de Phang Nga (dans la mer d’Adaman) que certains comparent à la baie d’Halong. Nous optons pour une excursion (contrairement à nos habitudes!) et nous retrouvons avec de nombreux touristes chinois et indiens. Si c’était à refaire, nous irions par nos propres moyens. Nous avons tout de même apprécié notre journée qu’il s’agisse de la fameuse roche de Ko Tapu (appelée James Bond Island car elle apparaît dans L’Homme au pistolet d’or), du village musulman sur pilotis appelé Koh Panyee ou du « Monkey temple » (avec ses nombreux singes peu farouches et ses grottes abritant un bouddha couché). Conseil : pour profiter pleinement du paysage, il vaut mieux privilégier une visite individuelle en prenant un hôtel sur place et en louant un longtail boat tôt le matin (de notre côté, nous n’avions pas assez de temps pour organiser cette sortie nous-mêmes).

Bangkok (à nouveau)

Après un vol Air Asia, retour à Bangkok pour terminer notre séjour et notre visite de cette ville fascinante : Kao San Road, Chinatown, les marchés…

Bilan de notre voyage en Thaïlande

Les + : Très bon accueil de manière générale, gentillesse des thaïlandais, dépaysement assuré, gastronomie, magnifiques temples et grande richesse culturelle (des tas de choses à voir), beauté des îles. De plus, il est très facile de se déplacer en Thaïlande. Une destination vraiment chouette pour une première découverte de l’Asie.

Les – : Trop de touristes à certaines périodes de l’année (en février notamment avec les hordes de touristes chinois), la pollution à Bangkok et dans les îles (avec une répercussion sur l’écosystème), les pauvres éléphants maltraités et torturés qui n’ont rien demandé à personne un peu partout en Thaïlande (juste pour le tourisme)… De notre côté, nous avons réussi à échapper au tourisme de masse à de nombreuses reprises lors de notre séjour.

Prochain voyage en Thaïlande : Bangkok, Sokhuthaï, Erawan, Chiang Mai, Koh Tao 😉

Hôtels :

Bangkok : Chern Hotel (bon rapport qualité/ prix, 28 euros/nuit pour deux, réservé sur booking, hôtel bien situé non loin des temples, machine à laver, service assez long pour le petit déjeuner cependant): Chern (Booking); Phuket Old Town : 99 Oldtown boutique Guesthouse (23 euros/ nuit pour deux; petit déjeuner sommaire compris; très typique, accueil sympathique, mal insonorisé cependant; il faut enlever ses chaussures avant de monter! Réservation sur booking); Koh Phi Phi : Phi Phi Relax Beach Resort (TOP! bungalow face à la mer, au calme, très bon restaurant, excursions proposées, massages thaïs, snorkeling devant le bungalow, cependant absence d’eau chaude, réservation sur le site de l’hôtel, 40 euros/ nuit pour deux). Site du Phi Phi Relax Beach Resort


8 réflexions sur “Sur les traces du Royaume de Siam : mes 2 coups de coeur en Thaïlande

  1. Merci José!! Bangkok est une ville magnifique et pittoresque avec ses temples, ses petits marchés… mais c’est vrai qu’il y a tellement de choses à voir en Thaïlande. J’aimerais bien y retourner également pour visiter le Nord et pour faire un peu de plongée à Koh Tao…

    J'aime

      1. non actuellement je suis aux État Unis jusqu au 3 juillet après j ai quasi également juillet et aout à tuer 😀. Normalement je devais partir à cette période. … Mais une amie résidente à kho samui me conseil Fevrier… du coup je n ai projeté et je ne serais pas contre des conseils de route pour voir des choses atypique ou de belles choses tout simplement. je pense finaluser mon parcours en novembre.

        Aimé par 1 personne

      2. Les Etats-Unis top (il y a quelques années, j’ai fait un road trip dans l’ouest, Arizona, Nevada, Californie et Hawaii, j’en garde d’excellents souvenirs)! Pour la Thaïlande, février est une excellente période. Par contre, évite d’y aller au moment du nouvel an chinois (expérience perso, tu risques de croiser des hordes de touristes chinois). De notre côté, on a fait Bangkok, Ayuttaya (top!), Phuket, Koh Phi Phi, la baie de Phang nga. J’aurais également aimé faire Chiang mai (nord), le parc d’Erawan, Koh Tao (île à côté de Koh Samui). J’ai vu sur le site de Lectoure-Bangkok (cité ci-dessus) un magnifique lac de lotus rose (Udon Thani), visite plus atypique 😉 Bonne préparation à toi 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s