Ouest américain : mon top 3 des parcs nationaux

« J’étais à mi-chemin de la traversée de l’Amérique, sur la ligne de partage entre l’Est de ma jeunesse et l’Ouest de mon avenir » (Jack Kerouac, On the Road).

carte-ouest-americainIl y a quelques années, c’est lors de notre road-trip dans l’ouest américain (Arizona, Utah, Nevada, Californie, Hawaii) que nous avons découvert les nombreux parcs nationaux qui attirent tant les touristes, les amoureux de la nature, les amateurs de randonnées et de photographie aux Etats-Unis. Nous avons adoré sillonner les routes américaines notamment la célèbre route 66 (avec musique country à fond dans la voiture !). Notre premier itinéraire a été le suivant : visite de Phoenix (et match de NBA avec les Phoenix Sun), Flagstaff, Grand Canyon, Las Vegas, Red Rock Canyon, Zion National Park, Bryce Canyon, Lake Powell, Kayenta, réserve indienne Navajo (et réserve des hopis), Monument Valley, Canyon de Chelly, Petrified forest, Phoenix, Tucson, Tombstone et retour à Phoenix. Notre second itinéraire a été le suivant : vol vers Honolulu, Kauai (Waimea Canyon, Napali Coast notamment), Big Island (parc des volcans, Captain Cook Monument, Punaluu Black Sand beach et ses tortues), vol vers San Francisco (visite de la ville), Los Angeles (visite et match de NBA au Staples Center avec les Lakers), Death Valley National Park, San Diego (célèbre zoo avec ses espèces protégées notamment des pandas). C’est pourquoi, je décide aujourd’hui de vous parler de ce road-trip qui a été une vraie révélation lors de nos premiers voyages à deux : non seulement nous avons été accueillis très chaleureusement un peu partout aux USA (y compris dans les réserves indiennes), mais encore nous avons été éblouis par la beauté des parcs nationaux américains d’où notre classement.

  1. Bryce Canyon (Utah) : coup de cœur ou coup de foudre !

155Pour nous, c’est Bryce Canyon qui remporte la palme haut la main (Utah). Avec ses pics dentelés qui portent des noms surprenants (Thor’s hammer, Queen Victoria, The hunter, The Rabbit…), Bryce est une merveille géologique (l’érosion a ainsi créé des centaines de « hoodoos »). Il se situe juste à côté de Zion National Park : de notre côté, nous souhaitions aller directement à Bryce Canyon mais nous avons fait l’erreur de prendre la route qui passe à côté de Zion, et avons été obligés de payer un droit d’entrée pour Zion. Bref, nous avons passé une superbe journée au parc et avons découvert les divers points d’intérêt, suivis par nos compagnons de route, les écureuils (très nombreux à Bryce) : Fairyland Point, Sunrise point, Sunset point, Bryce point, para view. Nous avons aussi pu faire une petite randonnée en suivant le Rim Trail malgré la boue rouge provoquée par les restes de neige (au mois d’avril). Puis, nous avons pris la scenic drive pour observer le célèbre Natural bridge (une arche naturelle creusée dans la roche), le farview point… Nous avons également déjeuné sur place dans l’auberge située à côté du camping (l’apple pie est vraiment top !).

2. Monument Valley

190Situé dans le Nord de l’Arizona (à la limite de l’Utah), Monument Valley est un parc vraiment incontournable lors d’un road-trip dans l’ouest américain. S’il rappelle les westerns et films de John Wayne, ce parc géré par les indiens Navajos, est aussi empreint d’une sorte de mysticisme chamanique.

3. Death Valley National Park (Californie et Nevada)

dscf1296Située à l’ouest de Las Vegas dans le désert des Mojaves, la Death Valley est un des plus grands parcs américains. Si ses paysages sont très variés (dunes, canyons, déserts salés, points de vue magnifiques), ses températures sont parfois difficilement supportables. En effet, la vallée de la Mort détient le record de chaleur absolu officiellement mesuré à la surface du globe avec 56,7 °C à Furnace Creek (1913). De plus, autre particularité : le fond de la vallée de la mort, mesuré à Badwater, est à 85,5 mètres sous le niveau moyen de la mer. A la fin du mois d’octobre, les températures étaient agréables et nous avons pu profiter pleinement des différents points d’intérêt du parc : artist’palette, Badwater, Dante’s view, Devil’s Golf course, Golden Cayon, Mesquite Sand Dunes, les dunes… Au retour, nous nous sommes arrêtés au mythique Bagdad Café, décor presque abandonné du film éponyme. Conseil : si vous louez une voiture pour vous y rendre, faites bien le plein avant de partir !

img_20170215_103027

Voici quelques photos des autres parcs que nous avons visités : le Grand Canyon of course (un peu déçus car très brumeux et enneigé à la fin du mois d’avril), Petrified Forest (Arizona), Canyon de Chelly (Arizona), Red Rock Canyon (Nevada) et quelques clichés de la route 66!

 

 

 

Prochain voyage aux Etats-Unis : New York, la Floride ou Yellowstone!


Une réflexion sur “Ouest américain : mon top 3 des parcs nationaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s