Akihabara, ça clignote! Notre quartier fétiche à Tokyo (Japon #3)

Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog

Konichiwa! Aujourd’hui, je suis en mode geek! J’endosse mon costume de Dragon ball (reste plus que la décoloration et la crête sur la tête pour la transformation du Kame Hamé Ha!) et je vous emmène dans notre quartier fétiche de Tokyo : Akihabara, la ville électrique! ♥ Nous y avons passé presque toutes nos soirées lors de notre semaine dans la capitale japonaise. Nos activités favorites : tout simplement flâner dans les magasins de figurines manga (en tant que fans de Dragon ball, Saint Seiya…), aller à la rencontre des maids dans les rues, contempler les enseignes lumineuses dès que tombe la nuit, essayer d’attraper des pokemons avec les grosses pinces dans les petites salles de jeux, jeter un oeil rapide dans les salles d’arcade (Club SEGA) ou encore tester les cafés à thèmes et les restaurants de ramen. En gros, nous avons adoré les enseignes qui clignotent dans tous les sens, les personnages d’anim’ qui s’affichent sur grand écran, l’ambiance nocturne de ce quartier souvent présenté comme le quartier des geeks et otakus (= on assume avec plaisir notre côté geek et otaku!! lol). J’ai retrouvé avec plaisir les anim’ qui ont bercé mon enfance surtout Saint Seiya et Dragon Ball. Concernant Jeanne et Serge – anim’ avec lequel j’ai commencé le volley-ball il y a 30 ans –, aucune trace… seulement Haikyu, un nouvel anim’ sur le volley version masculine.

Akihabara et ses enseignes lumineuses

Akihabara est sans aucun doute un quartier à visiter à la tombée de la nuit. Dès la sortie de la station de métro, votre regard sera attiré par les enseignes lumineuses à perte de vue, les écrans géants, les affiches manga, les maids qui vous invitent à entrer dans leurs cafés… L’avenue principale, Chuo Dori, est particulièrement pittoresque! ♥

Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog

Magasins de figurines

Akihabara est vraiment LE quartier où vous pouvez acheter toutes sortes d’objets dédiés à la culture manga comme des figurines manga, des goodies… De notre côté, nous ne pouvions aller au Japon sans rapporter quelques figurines 🙂

Nous avons, dans un premier temps, fait de nombreux repérages avant d’acheter quoi que ce soit comme le conseillent les sites Planète Maneki ou Kanpai. Nous y avons consacré plusieurs heures car les magasins sont vraiment nombreux et les prix diffèrent d’un magasin à l’autre. Evidemment, il existe des valeurs sûres et des magasins connus comme le fameux Mandarake (8 étages dédiés à divers anim’ et objets), le magasin Kotobukiya (5 étages) ou encore le magasin de Goldorak. Après avoir comparé les prix et l’état des figurines, nous avons surtout privilégié les magasins d’occasion car les figurines sont presque neuves (les collectionneurs japonais en prennent particulièrement soin et les revendent parfois à un prix défiant toute concurrence). Pour cela, nous n’avons pas hésité à sortir de l’avenue principale Chuo Dori et à nous aventurer dans les petites rues qui bordent Akihabara, après les maids cafés. Nous avons ainsi acheté plusieurs figurines Dragon Ball à un prix dérisoire : 1300 Yens pour Black Goku (soit 10 euros), 2200 Yens pour San Goku divin (soit 17 euros) et 900 Yens pour Vegeta (soit 8 euros), sachant que certaines figurines sont plus chères car rares et collectors (les nôtres ont donc été achetées dans un magasin « second hand » mais sont quasi neuves, les prix baissent considérablement quand la boîte qui protège la figurine est légèrement abîmée). Nous avons également trouvé un magasin très intéressant à Kyoto pour acheter des figurines One Piece (je vous en reparlerai prochainement).

J’aurais aimé rapporter une figurine Saint Seiya (Aphrodite, chevalier des poissons ci-dessous) mais les prix sont très très élevés : il faut compter 13 000 Yens minimum (soit 100 euros) pour une figurine « Chevaliers du Zodiaque ». Sur internet, on peut évidemment trouver de nombreuses figurines mais les prix sont vraiment plus intéressants à Tokyo.

Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, magasin de figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, figurines/ @pink.turtle.blog
Akihabara, figurines/ @pink.turtle.blog

Voici nos achats !

Nos achats "One piece"/ @pink.turtle.blog
Nos achats « One piece »/ @pink.turtle.blog
Nos achats "Dragon ball"/ @pink.turtle.blog
Nos achats « Dragon ball »/ @pink.turtle.blog

*Erotisme*

Petit aparté « érotique ». De nombreux magasins présentent des figurines à connotations érotiques juste à côté des figurines plus traditionnelles d’anim’. Pas toujours évident à gérer avec des enfants 😉 Il en est de même dans les rues, certaines enseignes sont très portées sur les écolières à forte poitrine : pas la peine d’analyser l’image pour voir les sous-entendus entre les rougeurs, la position des bras… L’univers manga est aussi un appel au fantasme au Japon.

@pink.turtle.blog
Enseigne, Akihabara, Tokyo/ pink.turtle.blog

Petites salles de jeux et grosses pinces !

A Akihabara, vous pouvez également vous amuser dans de petites salles de jeux avec des tas de machines à grosses pinces! Nous en avons testé quelques-unes pour attraper un gros pokemon mais il faut s’armer de patience.

Akihabara/ @pink.turtle.blog
Grosses pinces, Akihabara/ @pink.turtle.blog

Maids cafés : les soubrettes d’Akihabara

Lorsque vous vous baladez à Akihabara, vous entendez de « douces » voix qui vous « invitent » à entrer dans un maid café. En effet, de nombreuses jeunes filles habillées en soubrettes cherchent des clients en distribuant des prospectus dans le quartier. Il est a priori interdit de les prendre en photos (oui, je sais, je l’ai fait en cachette lol) car les clients paient pour des séances photos avec elles, pour boire un verre ou faire un karaoké en leur compagnie. Les prix des consommations sont assez élevés cependant.

@pink.turtle.blog
Maid café, Akihabara, Tokyo/ pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog
Maid, Akihabara, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Autres cafés à thèmes : café à chouettes!

Il y a aussi d’autres cafés à thèmes dans le quartier notamment des cafés à chats, à hérissons, à lapins… et à chouettes! Dans d’autres quartiers, vous trouvez également des cafés sur le thème d’Alice au pays des merveilles, sur la prison Alcatraz , sur les ninjas , sur les vampires, sur Gundam … Nous avions envie de tenter l’expérience inédite d’un café à chouettes non sans quelques appréhensions sur les conditions de vie de ces animaux nocturnes. Les conditions d’accès sont strictes (café interdit aux enfants de moins de 8 ans), silence obligatoire… Les règles sont rappelées avant d’entrer dans le café (livret disponible en français chez Akiba Fukurou!) et il est nécessaire de réserver directement sur le site internet du café car le nombre de places est limité.

img_20180707_175830.jpg
Règles Akiba Fukurou/ @pink.turtle.blog

Nous avons adoré cette expérience unique chez Akiba Fukurou ♥(personnel très professionnel et attentif surtout avec notre fils) tout en gardant à l’esprit la destinée malheureuse de ces chouettes enfermées à vie dans un espace restreint. A noter que tous les visiteurs japonais se ruent sur les petites chouettes kawaii… (nous étions les seuls non japonais). Chez Akiba Fukurou, vous pouvez choisir deux chouettes que vous tenez sur votre bras ou sur votre épaule l’une après l’autre ; vous êtes ensuite photographiés (vous pouvez prendre quelques photos avec votre mobile, sans flash évidemment) et, à votre départ, deux photos-souvenirs sont offertes (coût par personne pour l’ensemble, 1h : 2000 yens soit 15 euros). Nous avons vécu un très bon moment en famille et cette expérience restera gravée dans nos mémoires.

Café à chouettes, Akiba Fukurou, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Café à chouettes, Akiba Fukurou, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Akiba Fukurou, Tokyo / @pink.turtle.blog
Akiba Fukurou, Tokyo / @pink.turtle.blog
Café à chouettes, Akiba Fukurou, Tokyo/ @pink.turtle.blog
Café à chouettes, Akiba Fukurou, Tokyo/ @pink.turtle.blog

Nos photos-souvenirs offertes par Akiba Fukurou :

img_20180708_095407.jpg
photos-souvenirs Akiba Fukurou/ @pink.turtle.blog

Gashapons dans le quartier Akihabara

Et oui, nous n’avons pas résisté à l’envie d’acheter ces petites boules en plastique qui contiennent des objets rigolos dans de petits distributeurs : mini-figurine de Dragon ball pour 500 Yens, pendentif manga pour 200 yens, bonnets pour chats kawaii pour 300 yens… Certaines boutiques d’Akihabara proposent plus d’une cinquantaine de Gashapons et les japonais en raffolent. Que pensez-vous de ce magnifique bonnet pour chat lol? Vous trouvez ces Gashapons à l’entrée des magasins.

@pink.turtle.blog
Bonnets pour chats/ pink.turtle.blog
Gashapon/ @pink.turtle.blog
Gashapon/ @pink.turtle.blog

Restaurants de ramen

Un petit mot sur la gastronomie! Nous avons testé quelques restaurants de ramen dans le quartier Akihabara et nous avons une bonne adresse à vous conseiller (ramen traditionnel, cuisine locale avec une petite limonade maison) si vous êtes de passage à Akihabara : Kyushu Jangara Ramen, Akihabara Honten!

J’espère que vous avez apprécié cette escapade à Akihabara… Rendez-vous à Odaiba la semaine prochaine!

Akihabara/ @pink.turtle.blog
Akihabara/ @pink.turtle.blog

Venez jeter un oeil à mes deux articles précédents sur le Japon :

Yukatas à perte de vue : Asakusa, le quartier traditionnel de Tokyo (Japon #2)

21 choses atypiques au Japon pour un français (Japon #1)

Pour me suivre en live, rejoignez-moi sur Facebook et instagram


7 réflexions sur “Akihabara, ça clignote! Notre quartier fétiche à Tokyo (Japon #3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s