« C’est un trou de verdure où chante une rivière » : le quartier Arashiyama à Kyoto! (Japon #14)

La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog
La rivière Hozu/ @pink.turtle.blog

Le quartier Arashiyama de Kyoto est bel et bien un « trou de verdure » où chante la rivière Hozu! Le pont Togetsukyo sur lequel passent des tas de pousse-pousse japonais appelés Jinrikisha, est propice à la contemplation, et nous n’en avons pas manqué une miette lors de notre balade dans le quartier Arashiyama de Kyoto. En effet, nous avons passé une journée très agréable dans ce quartier qui regorge de petits trésors à découvrir. En effet, si Arashiyama est connu pour sa célèbre bambouseraie et ses singes du mont Iwata, ce quartier possède également de petits temples et sanctuaires avec de fabuleux jardins. De plus, on peut profiter de magnifiques balades le long de la rivière Hozu à l’ombre des érables japonais. J’avoue que j’ai été charmée par les jolies couleurs de cette rivière et de sa végétation. ♥

1/ Le pont Togetsukyo

pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog
pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog
pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog
pont Togetsukyo/@pink.turtle.blog

Le célèbre pont Togetsukyo (« pont qui traverse la lune ») est très apprécié des touristes et des locaux notamment pour admirer les rivières Hozu et Katsura, les cerisiers en fleurs au printemps ou les érables en automne. De notre côté, nous avons aussi observé avec amusement les nombreux Jinrikisha qui font traverser le pont aux visiteurs qui souhaitent accéder à la balade sur le mont Iwata. Tirer ces pousse-pousse lorsqu’il fait 40 degrés force l’admiration! ♥

Juste avant le pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Juste avant le pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog

2/ Le Mont Iwata et ses singes en liberté

Après avoir traversé le pont, l’ascension du mont Iwata peut commencer, le but étant de rendre visite aux macaques qui peuplent la forêt de cette petite montagne offrant un panorama sur Kyoto. L’ascension est assez sportive a fortiori lorsqu’il fait très chaud!

Il faut bien entendu garder une distance de sécurité avec les singes et on peut les nourrir dans une pièce dédiée à travers de petites grilles. Les batailles entre macaques ne sont pas rares. Cette jolie balade vaut vraiment le coup notamment pour les enfants qui sont ravis de nourrir les singes. Les bébés macaques sont, de plus, adorables… Pink turtle en mode « gaga » ♥

Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Ita, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Mont Iwata, Arashiyama/ @pink.turtle.blog

3/ Le temple Tenryu-ji et son jardin

Après notre jolie balade sur le mont Iwata, nous avons traversé à nouveau le pont Togetsukyo pour déjeuner dans un petit restaurant de ramen fort sympathique situé dans la rue qui prolonge le pont. Délicieux mais j’avoue que j’ai toujours du mal avec les grosses soupes lorsqu’il fait 40 degrés lol

Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog
Petit restaurant de ramen près du pont Togetsukyo/ @pink.turtle.blog

Puis → Direction le temple Tenryu-ji, connu pour son magnifique jardin. Si ce beau temple est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, nous avons surtout apprécié la zénitude du jardin avec son étang, ses bambous, ses fontaines, ses petits rochers et ses mousses (les jardins de mousses sont très prisés au Japon et sont presque entretenus à la pince à épiler lol!).

Entrée du jardin, temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Entrée du jardin, temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Statues de Jizô, à côté du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Statues de Jizô, à côté du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Etang de lotus derrière Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog
Jardin du temple Tenryu-ji/ @pink.turtle.blog

4/ La célèbre bambouseraie d’Arashiyama

A la sortie du jardin du temple Tenryu-ji, on peut accéder à la célèbre bambouseraie d’Arashiyama. Les petits chemins qui permettent de pénétrer dans cette forêt de bambous géants, sont également propices à zénitude même s’il n’est vraiment pas évident de prendre des photos seul sur ces sentiers… La bambouseraie est, en effet, un peu victime de son succès! Pourtant, elle reste, pour moi, un endroit emblématique de Kyoto #bucketlist ♥

Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d'Arashiyama/ @pink.turtle.blog
Bambouseraie d’Arashiyama/ @pink.turtle.blog

5/ La rivière Hozu et ses érables

Voici mon petit coup de coeur pour les couleurs de la rivière Hozu et de ses érables 🙂 Si vous vous rendez dans ce quartier Kyotoïte, il est possible de faire une balade en bateau sur cette charmante rivière.

Rivière Hozu/ @pink.turtle.blog
Rivière Hozu/ @pink.turtle.blog
Rivière Hozu/ @pink.turtle.blog
Rivière Hozu/ @pink.turtle.blog

Ainsi, le quartier Arashiyama permet de se ressourcer un peu dans un joli cadre naturel non loin de Kyoto. Nous avons adoré 🙂 C’est toujours très sympa d’avoir un petit refuge bucolique lorsqu’on habite en ville, vous ne trouvez pas?

Pour suivre mes aventures en direct, n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook et Instagram! Merci et @ très vite 😉


14 réflexions sur “« C’est un trou de verdure où chante une rivière » : le quartier Arashiyama à Kyoto! (Japon #14)

    1. Merci beaucoup pour ton petit mot 🙂 En effet, tu as raison, rien ne vaut une soupe lorsqu’il fait très chaud, afin de se désaltérer… Pourtant, je préfère une bonne salade et une boisson avec des tas de glaçons! Ce sont mes origines bretonnes, on n’est pas habitué aux grosses chaleurs lol 😉

      Aimé par 1 personne

    1. En fait, ces statues sont des représentations de Jizô, protecteur des enfants notamment des enfants morts. A priori, je crois que les mères qui ont perdu un enfant, confectionnent un bavoir rouge et l’accrochent au cou de Jizô pour assurer la protection de leur enfant décédé…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s