[LOIRE-ATL.] Mes petites virées nantaises #3 : le jardin extraordinaire de Chantenay


Jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog
Jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog

S’il y un jardin qui porte bien son nom, c’est celui-ci! Cela faisait quelques mois que nous voulions arpenter les allées du nouveau Jardin extraordinaire de Nantes, situé dans le quartier Chantenay. Construit au sein d’une ancienne carrière désaffectée dans laquelle trônaient les œuvres de street-art, il a ouvert ses portes en octobre dernier et prépare déjà son futur arbre aux hérons qui sera réalisé dans la continuité des machines de l’île.

Avec sa cascade de 25 mètres et ses plantes exotiques, le jardin tente de reconstituer l’univers extraordinaire des voyages racontés par Jules Verne dans ses romans tels que Voyage au centre de la terre, Le Tour du Monde en 80 jours, L’île mystérieuse ou 5 semaines en ballon. D’ailleurs, le jardin extraordinaire est situé à 2 pas du Musée Jules Verne.

Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog
Plantes du jardin extraordinaire @pinkturtle.blog

Au pied de la gigantesque cascade de 25 mètres d’où émane une légère brume, de nombreuses fougères arborescentes, des bananiers, des papyrus, des lotus et autres gunnéras s’épanouissent grâce à l’humidité ambiante. Si vous êtes de passage dans la région, n’hésitez pas à y faire un tour pour le plaisir des yeux 😉

Cascade du jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog
Cascade du jardin extraordinaire, Nantes @pinkturtle.blog

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter voyages et sorties, rendez-vous sur Instagram et sur Facebook! @ très vite mes voyageurs 😉

[LA PHOTO DU MOIS] Mon amie, Mon ombre #18


Qui dit 15 du mois, dit Photo du Mois! Pour ce mois de juin, une thématique très originale a été proposée par Alkaieric : « Mon amie, mon ombre »… Elle nous suit partout, on ne fait plus attention à elle. Peut être que dans notre dos, notre ombre fait des choses surprenantes ou va dans des endroits inconnus? Je vous propose donc de découvrir mon double, mon autre, mon amie, ma silhouette… mon ombre!

Ainsi, après le confinement, une petite balade au coucher du soleil m’a permis d’attraper mon ombre sur l’une des pêcheries du front de mer de Saint-Nazaire! Mon ombre s’est comme offerte à moi gentiment… Heureusement, pas de Docteur Jekyll and Mister Hyde 😉

Akaieric, Amartia, Betty, Blogoth67, Brindille, Chris M, Christophe, Cynthia, Danièle.B, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD’épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, J’habite à Waterford, Jakline, Josette, Julia, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Marlabis, Morgane Byloos Photography, Nicky, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, USofParis, Who cares?, Xoliv’, écri’turbulente.

Si vous souhaitez suivre mes aventures en direct ou papoter voyages et sorties, rendez-vous sur Instagram et sur Facebook! A très vite mes voyageurs…

[LOIRE-ATL.] Sea, sel and sun : la côte sauvage du Pouliguen


« J’ai trouvé ma lune dans les profondeurs de la mer » (Cousteau)

Sentiers côtiers, Le pouliguen @pink.turtle.blog
Sentiers côtiers, Le Pouliguen @pink.turtle.blog

Hello! Me revoilà après quelques semaines d’absence liées au confinement-déconfinement (je ne sais pas pour vous mais, dans mon cas, le télé-travail a été plus intense que le travail en présentiel!). D’ailleurs, juste après ces horribles semaines d’enfermement, nous avons souhaité redécouvrir les sentiers côtiers de notre région qu’il s’agisse de Saint-Nazaire, de La Baule, du Pouliguen ou de Batz-sur-Mer. La mer m’a d’ailleurs beaucoup manqué pendant cette quarantaine (« Homme libre, toujours tu chériras la mer »!) et le sentiment de liberté qu’elle peut procurer. C’est pourquoi, je vous emmène sur les sentiers sauvages qui longent la mer et la côte de jade non loin de La Baule, la station balnéaire la plus connue de la région.

Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog
Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog
Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog
Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog

En effet, s’il y a un endroit à ne pas manquer en Loire-Atlantique, ce sont bien les sentiers côtiers! On adore s’y promener tout au long de l’année mais c’est au printemps que les balades sont les plus agréables pour admirer l’océan et la côte accidentée du littoral. De nombreux sentiers (le sentier des douaniers notamment) permettent de découvrir toute la côte de Jade, depuis Saint-Nazaire jusqu’à Pornichet, ou de Batz sur Mer jusqu’au Pouliguen…

Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog

Pour cette balade matinale (qui nous a permis d’éviter la foule des jours ensoleillés), nous avions choisi de partir du Pouliguen en nous dirigeant vers Batz-sur-Mer, non loin du Bunker appelé Le Grand Blokhaus.

Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog
Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog
Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog
Sentiers côtiers du Pouliguen @pink.turtle.blog

Ces sentiers sont une balade incontournable dans la région et permettent de prendre une bonne bolée d’air iodé. Alors, si vous êtes de passage en Loire-Atlantique, n’hésitez pas à tester les nombreuses balades sur ces 12 kilomètres de sentiers aménagés qui vous permettront de découvrir de jolies criques aux eaux cristallines. De plus, la vue est tout aussi magnifique les jours de pluie et de tempête! Alors, vous n’avez plus d’excuses 🙂

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter voyages et sorties, rejoignez-moi vite sur Instagram et sur Facebook. A très vite mes petits voyageurs!

Sentiers côtiers Batz sur Mer @pinkturtle.blog
Sentiers côtiers Batz sur Mer @pinkturtle.blog

[LOIRE-ATL.] 20 000 lieues sous les mers à Saint-Nazaire : le sous-marin Espadon!


« Le Nautilus, avec une vitesse de vingt milles à l’heure, se glissa dans ce labyrinthe de canaux qui séparent les Maldives des Laquedives » (Jules Verne, Vingt Mille lieues sous les mers)

Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Yes, we did it! Cela fait plusieurs années que vous vivons à Saint-Nazaire et nous n’avions jamais pris le temps de visiter le sous-marin Espadon. Nous parcourons le monde à notre rythme mais nous avons également non loin de la maison des sites touristiques et culturels qui valent le détour! C’est pourquoi, ma petite semaine de vacances de février nous a permis de découvrir de jolis coins à côté de chez nous à Saint-Nazaire et à Nantes.

Le sous-marin Espadon : une visite immersive

Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

L’Espadon n’est pas seulement un poisson supersonique au long bec mais c’est aussi le nom du premier sous-marin à avoir voyagé sous la Banquise et fait l’équivalent de 17 fois le tour de la terre! Dès que l’on pénètre dans son antre, on se croirait presque dans le Nautilus de 20 000 lieues sous les mers. Pourtant, nous ne sommes pas dans un récit fictif de Jules Verne mais dans un sous-marin qui a parcouru le monde au-delà du cercle polaire! L’Espadon est, en effet, un vrai sous-marin à flot, le seul visitable en France, tout ce qu’il y a de plus réel : il a d’ailleurs été mis en service en 1960 et a parcouru les mers pendant 25 ans. Lors de notre visite, nous avons ainsi découvert les conditions de vie difficiles des sous-mariniers qui avaient peu d’intimité (2 petites couchettes pour 3 personnes) et profitaient uniquement d’espaces très confinés (claustrophobes s’abstenir!) et de lieux très exigus… La visite est, à ce titre, très immersive avec la reconstitution des couchettes, de la « cuisine », de la douche unique…, sans oublier l’audioguide qui permet de vivre par procuration certaines situations rencontrées par les sous-mariniers.

Le sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Le sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Mais ce qui fascine le plus les enfants, c’est bien la salle des torpilles à la fin de la visite! Même si elle n’a jamais servi officiellement (uniquement pour des exercices militaires), elle est reliée à tout un imaginaire militaire.

Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Sous-marin Espadon, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Pour effectuer cette visite, je vous conseille de réserver par internet (10 euros/personne sur le site de Saint-Nazaire Renversante!) compte tenu de la forte affluence lors des vacances scolaires. Vous pouvez d’ailleurs visiter Saint-Nazaire pendant toute une journée en commençant par le sous-marin, en poursuivant votre découverte par Escal’Atlantic, et dans les rues de la ville qui comportent de nombreuses fresques de street-art réalisées dans le cadre du festival des Escales. Je vous prépare d’ailleurs actuellement un guide de Saint-Nazaire sur l’application Escapadapp.

La terrasse panoramique et l’anamorphose de Varini

A ne pas manquer… Juste au-dessus de l’écluse fortifiée et du sous-marin Espadon, la terrasse panoramique permet également de jouir d’une vue privilégiée sur le fameux pont de Saint-Nazaire et sur l’Anamorphose de Varini intitulée Suite de triangles. Réalisés sur de nombreux bâtiments de la ville, ces triangles rouges ne peuvent être perçus correctement qu’à partir d’un point de vue unique afin de profiter d’un alignement parfait.

Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog

Après cette double découverte, n’hésitez pas à poursuivre votre visite par Escal’Atlantic si vous passez la journée à Saint-Nazaire.

Escal'Atlantic @pink.turtle.blog
Escal’Atlantic @pink.turtle.blog

De votre côté, avez-vous déjà visité un sous-marin? Si ce n’est pas le cas, est-ce qu’une telle visite vous tenterait?

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter « voyages », n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook! @très bientôt les voyageurs!

[LOIRE-ATL.] Mes petites virées nantaises #2 : entre nature et culture!


Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog

Qui dit vacances d’une semaine, dit balade à Nantes! C’est systématique, je ne peux pas résister à la tentation! Dans un premier article sur mes virées nantaises, je vous avais emmenés au Passage Pommeraye, au Jardin japonais de l’île de Versailles, au Château des Ducs de Bretagne, sur l’île de Nantes, au Jardin des plantes et au Musée des Arts (les grands classiques nantais!). Cette fois-ci, je fais une halte au Musée d’Histoire Naturelle mais aussi près de la place Graslin pour admirer quelques fresques de street-art, rue de l’Echelle (en mode « Jules Verne »!) et au jardin japonais de l’île de Versailles (on ne change pas les bonnes vieilles habitudes surtout lorsqu’un rayon de soleil pointe le bout de son nez!).

Flâner dans les rues de Nantes…

Il est toujours agréable de flâner dans les rues de Nantes pour faire de belles découvertes visuelles, culturelles… Juste derrière le théâtre Graslin, une fresque murale a d’ailleurs attiré l’attention des visiteurs d’un jour que nous sommes…

Street-art près de la Place Graslin, Nantes @pink.turtle.blog
Street-art près de la Place Graslin, Nantes @pink.turtle.blog
Place Royale, Nantes @pink.turtle.blog
Place Royale, Nantes @pink.turtle.blog

Le Musée d’Histoire Naturelle : la belle découverte de notre escapade à Nantes

Non, je n’ai pas passé la Nuit au musée avec Ben Stiller! Pourtant, l’ambiance y était! Pour nous, le Musée d’Histoire Naturelle de Nantes est une belle découverte. Malgré la foule des vacances scolaires, nous avons particulièrement apprécié le rez-de-chaussée consacré à la Préhistoire (admirez le gros squelette de dinosaure qui ressemble à un ptéranodon!), à la paléontologie, à la géologie et à la minéralogie. Nous avons d’ailleurs adoré l’énorme géode d’améthyste et les nombreux minéraux ou fossiles que l’on peut toucher.

Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog

Après les collections des sciences de la terre et de l’univers, il est temps de découvrir les collections de zoologie qui comportent des animaux provenant du monde entier, et ce au premier étage. Le squelette de rorqual est particulièrement impressionnant et la collection d’oiseaux (qui comporte 25 000 spécimens) est remarquable. On peut même admirer différentes espèces de tortues : tortue imbriquée, verte, terrestre, tortue des Seychelles… (mais pas de tortue rose à l’horizon par contre!).

Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d'Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’Histoire Naturelle de Nantes @pink.turtle.blog

Certaines expositions temporaires valent aussi le coup d’œil à l’image de « Retour d’Orient », une expo consacrée à l’histoire du commerce des épices, des pierres précieuses et des étoffes avec une présentation de la fameuse route de la soie. Des ateliers pédagogiques tournés vers l’odorat et des lectures animées permettent aux enfants de découvrir les épices de manière ludique.

Enfin, un vivarium est ouvert au public au rez-de-chaussée avec quelques spécimens de reptiles notamment des serpents. Pas de photos car les serpents sont MA grosse phobie!

La rue de l’Echelle : en mode « Jules Verne »

Nantes est par excellence la ville de Jules Verne et certains lieux sont là pour nous le rappeler qu’il s’agisse du Musée Jules Verne, de l’île de Nantes avec ses machines ou de la rue de l’Echelle avec une grande fresque murale consacrée à l’écrivain. Personnellement, j’aime beaucoup l’univers de Jules Verne à mi-chemin entre science-fiction et littérature scientifique. Le Tour du Monde en 80 jours me plaît tout particulièrement… Allez savoir pourquoi! Et vous, quel est votre ouvrage préféré?

Rue de l'Echelle, Nantes @pink.turtle.blog
Rue de l’Echelle, Nantes @pink.turtle.blog

Le Jardin japonais de l’île de Versailles

Le voilà, le petit plaisir routinier de mes escapades nantaises! J’adore ce jardin japonais situé sur l’île de Versailles. Il est particulièrement charmant au printemps lorsque les cerisiers/sakura sont en fleurs et en automne avec les feuilles qui rougissent…

Jardin japonais de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog

Une bonne adresse et un grand classique nantais : L’Entrecôte

L’Entrecôte est mon péché mignon lorsqu’on se balade à Nantes! Evidemment, il faut être patient pour mériter cette viande tendre accompagnée de la fameuse sauce secrète à l’estragon! Il faut vraiment que j’arrête de regarder la photo qui suit car elle me fait trop saliver!

Et vous, quelle(s) ville(s) appréciez-vous pour une escapade d’une ou 2 journée(s)? Quelles sont vos activités favorites?

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter « voyage », rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! @bientôt les voyageurs!

[LOIRE-ATL.] Le zoo de la Boissière du Doré : une des sorties préférées des petits et des grands non loin de Nantes!


Guépard, Zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Guépard, Zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog

Aujourd’hui, dans le cadre du collectif des Blogs du 44, nous avons eu la chance de participer à une visite privée du Zoo de la Boissière du Doré en compagnie de Florian, l’un des soigneurs du parc animalier. Nous avons ainsi pu assister au nourrissage des gorilles, des ours, des orangs outans, des loups, des girafes et des rhinocéros, et bénéficier de riches explications du soigneur sur les différentes espèces. Malheureusement, nous avons été obligés d’écourter la visite à cause du vent et de la tempête pour des raisons de sécurité, mais nous revisiterons le parc avec plaisir aux beaux jours a fortiori car de nouveaux aménagements sont prévus concernant les félins. En attendant un prochain article plus détaillé, je vous emmène à la découverte de ce zoo qui respecte les animaux.

La visite commence par le nourrissage des gorilles avec des explications sur ces animaux végétariens qui se nourrissent aussi de thé à la bergamote et de champignons (ils ont les mêmes goûts que moi lol sauf pour les crottes car apparemment ils mangent aussi leurs excréments)…

Gorille, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Gorille, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog

Puis, nous nous dirigeons ensuite vers l’enclos des ours… Le plus jeune ressemble à Paddington, on aurait presque envie de le câliner mais attention, les ours ne sont pas toujours commodes. Ils se nourrissent majoritairement de végétaux (pommes ou noix dont ils enlèvent délicatement la coque!) mais aussi de viande à 20%…

Ours brun, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Ours brun, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog

Après le franc succès remporté par les ours, les orangs outans ne sont pas en reste et nous font totalement craquer! Effectivement, il ne faut pas céder à l’anthropomorphisme mais ces animaux semblent presque avoir des expressions humaines. Cette espèce est malheureusement menacée à cause de la déforestation sur l’île de Sumatra.

Orang outan, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Orang outan, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog

Puis, les enfants jouent à se faire peur avec les contes du grand méchant loup… L’imaginaire reprend le dessus sur la réalité du mâle Alpha qui domine sa meute. Parmi la meute, l’un des loups boitent et a certainement subi le courroux de l’Alpha dominant!

Loup blanc, mâle alpha, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Loup blanc, mâle alpha, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog

Quant aux girafes, les plus grands mammifères terrestres, elles semblent plus farouches… L’une d’entre elles s’approche sans problème (la plus âgée) et essaie d’avaler tout le contenu du seau apporté par le soigneur. Il faut savoir que le mâle ne peut s’accoupler qu’après un combat féroce avec un autre mâle à l’aide de ses cornes et de son cou.

Girafe, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Girafe, zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Suricates, Zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Suricates, Zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Guépard, Zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog
Guépard, Zoo de la Boissière du Doré @pink.turtle.blog

Le guépard a bien aimé nous défier du regard et nous montrer qu’il est le patron sur son territoire en terme de course!

Le petit aperçu du zoo de la Boissière du Doré touche à sa fin mais je ne manquerai pas de compléter cet article lors de notre prochaine visite au parc animalier. En tout cas, un grand merci au zoo et au soigneur, Florian, qui nous a permis d’apprendre des tas de choses sur ces animaux fascinants.

Infos pratiques : Je vous conseille de réserver à l’avance vos billets d’entrée directement sur internet (tarifs : 20.50 euros/ adulte; 14.50 euros/ enfant; au lieu de 23 euros et de 16.50 euros). Les horaires sont les suivants : 14h-18h (jusqu’à fin mars), puis 11h-19h (printemps), 10h-19h (été).

Pour suivre mes aventures en direct et papoter « sorties » et « voyages », rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! A très vite les voyageurs 🙂

[LOIRE-ATL.] Visite guidée de Saint-Nazaire autour du street-art : mes fresques murales préférées


Street-art Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Connaissez-vous la ville de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique? Malheureusement, elle n’a pas toujours bonne presse… En effet, la ville est surtout connue pour ses chantiers navals, le site d’Airbus… En gros, les gens la perçoivent comme une ville industrielle et ouvrière sans aucun cachet a fortiori à cause de son centre qui a été détruit pendant la seconde guerre mondiale et reconstruit un peu à la va vite dans les années 50-60. Pourtant, le label de « Ville d’Art et d’Histoire » va être décerné à Saint-Nazaire en 2020… et pour cause… La ville a tout fait pour redorer son blason en mettant en place de nombreux projets artistiques par le biais du théâtre, du festival des Escales et des initiatives autour du street-art (et ça, j’adore!). En effet, chaque année, la ville accueille une nouvelle fresque murale dans le cadre du festival des Escales en invitant un artiste-graffeur connu dont on peut suivre le travail juste avant le festival. De nombreux quartiers de Saint-Nazaire se sont ainsi transformés et reprennent vie grâce à ces fresques colorées qui attirent de plus en plus de touristes avides de découvertes artistiques. Autant je ne suis pas super fan des chantiers navals (même si c’est impressionnant, je l’avoue!), autant j’adore contempler ces fresques et aller à la recherche des dernières réalisations disséminées dans la ville. Le dimanche matin, c’est souvent une de mes activités favorites en compagnie de mon appareil photo…

1. Les fresques grandioses du quartier du Petit Maroc

Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog
Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog

Les fresques du Petit Maroc se situent non loin de la base sous-marine et ont été réalisées dans le cadre du festival des Escales en 2015. Ainsi, ces deux peintures murales grandioses se font face et rendent hommage à Valparaiso, au Chili. Deux graffeurs chiliens avaient été invités pour réaliser ces œuvres : à gauche, Inti et à droite, La Robot de Madera.

2. Les fresques de Méan-Penhoët et le monde de la piraterie

Street-art, Méan-Penhöet, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Réalisées à l’occasion de la 10ème édition du festival d’art urbain « Bouge », les fresques du quartier Méan-Penhoët sont le fruit d’une collaboration entre artistes internationaux (Ekiem, Djuradje) et graffeurs locaux. Redonner vie à ce triste mur de béton adossé aux bassins du port, n’était pas une mince affaire! Une vraie réussite sur le thème coloré de la piraterie dans un quartier qui est souvent présenté de manière péjorative car adossé aux chantiers navals…

Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Street-art, Méan-Penhoët, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

3. Les Oides : personnages emblématiques de Saint-Nazaire

Les Oides, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Les Oides, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Les Oides (doigt en verlan) sont de petits personnages bleus, des schtroumfs locaux. Œuvres d’un graffeur originaire du coin, ils sont près de 500 sur l’agglomération et on peut les retrouver un peu partout à Saint-Nazaire notamment sur les sentiers côtiers. On peut donc s’amuser à les retrouver lorsqu’on se balade en ville…

4. Le centre-ville et le « sabat » de David de la Mano

Les deux fresques les plus récentes sont celles de David de la Mano, artiste espagnol à l’univers onirique, qui a investi deux pans de mur sur l’Avenue Léon Blum : l’un devant l’école des Beaux-Arts, l’autre devant l’école Saint-Joseph (juste derrière la mairie de Saint-Nazaire).

5. Le Boulevard d’Anjou sous le signe du jazz

Dialogues est une œuvre musicale réalisée par le peintre brésilien originaire de São Paulo, Apolo Torres, pour la 28ème édition du festival des Escales en 2019. Cette fresque est un peu plus excentrée (située Boulevard d’Anjou).

6. L’Anamorphose de Varini

Je vous avais déjà parlé de l’anamorphose intitulée « Suite de triangles » réalisée en 2007 par l’artiste suisse Felice Varini, dans un article sur la Photo du mois. Pour faire court, c’est une suite de triangles rouges qui ne peut être perçue correctement qu’à partir d’un point de vue unique à savoir la terrasse panoramique située dans le port de Saint-Nazaire avant les chantiers navals. Vous voyez l’alignement des triangles?

Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog

7. Le quartier du théâtre : entre tradition et modernité

Et le meilleur pour la fin! C’est de loin ma fresque préférée! Celle d’Adnate intitulée Unravel : il s’agit du visage réaliste d’un enfant aborigène réalisé en 2018 face da théâtre de Saint-Nazaire, à l’occasion du festival Les Escales sur le thème de Melbourne. Sur mon compte Instagram, j’ai d’ailleurs publié plusieurs photos de cette fresque impressionnante.

Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Alors, que pensez-vous du street-art nazairien?

A certaines périodes, l’office de tourisme organise d’ailleurs des tours sur le thème du street-art et propose une brochure pour dénicher les chefs-œuvre dans la ville : cliquez ici pour la découvrir!

Pour découvrir mes aventures en direct et pour papoter « voyages », n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook! A très vite les voyageurs 🙂

[LOIRE-ATL.] Prolonger les fêtes de Noël chez Legendia Parc : une sortie magique en famille


Legendia Parc @pink.turtle.blog

♫ Vive le vent, vive le vent d’hiver! ♫ Cette année, nous avions comme une envie irrépressible de prolonger les fêtes de Noël par une sortie en famille non loin de chez nous. Après avoir découvert de magnifiques photos de Legendia Parc sur le compte Instagram de mon amie Olivia du blog Our Little Family, nous nous sommes dit qu’il ne fallait rater cette sortie sous aucun prétexte afin de profiter encore de quelques instants de magie et de féerie. Situé à 35 minutes de Saint-Nazaire et à 40 minutes de Nantes, Legendia Parc est un parc animalier tourné vers le bien-être des animaux (les enclos sont très vastes, ce qui permet aux animaux de vivre en semi-liberté). De plus, il propose des spectacles originaux (avec des loups notamment!) et un parcours pédestre en lien avec les mythes et légendes celtiques : de quoi associer découvertes culturelles et sortie ludique pour les enfants! Si j’ai déjà visité le parc en 2015 alors appelé « Sentier des Daims », j’ai pu apprécier son évolution : de nouveaux animaux, des spectacles variés, l’ambiance enchanteresse de Noël… Allez, je vous emmène chez Legendia Parc sur les traces du Père Noël et de ses lutins…

1. Sur les traces du Père Noël : ambiance féerique garantie!

A notre arrivée chez Legendia Parc, immersion totale dans la magie de Noël avec les divers décors illuminés mis en place à l’entrée et le personnel déguisé en lutins et autres personnages emblématiques de Noël… De même, le grand sapin situé juste à côté du snack est magique une fois la nuit tombée! Puis, nous décidons d’emblée d’aller voir la maison illuminée du Père Noël située un peu plus loin : le chalet est joliment décoré et conforme à l’imaginaire collectif, les divers sapins sont somptueux et le Père Noël nous accueille chaleureusement! C’est le moment de la « pause/pose Photo »!

Le Père Noël du Parc @pink.turtle.blog
Le Père Noël du Parc @pink.turtle.blog

2. Les animaux du parc : coup de cœur pour la chouette harfang!

Pour découvrir les animaux du parc, il faut prendre un petit train qui vous dépose près d’une chapelle associée à une jolie légende, et dans laquelle une crèche est exposée. C’est à ce niveau du parc que commence le parcours pédestre qui vous ramène progressivement vers l’entrée du parc et qui vous permet d’aller à la rencontre des animaux (daims, faons, chouettes, wallabis, rennes…) tout en découvrant de jolis décors de Noël dans de nombreuses cabanes en bois. On a eu un coup de cœur pour la chouette harfang qui rappelle Hedwige, la chouette d’Harry Potter (nous sommes de grands fans de la saga Harry Potter et, en ce moment, nous sommes totalement en mode « HP » entre les LEGO Poudlard à Noël, notre récente visite de la librairie Lello à Porto et notre futur périple en Floride où nous visiterons l’univers HP chez Universal Studio).

Daims de Legendia parc @pink.turtle.blog
Daims de Legendia parc @pink.turtle.blog

3. Les Spectacles : mention spéciale pour « Le Meneur de loups »

Parmi les spectacles, nous avons particulièrement apprécié « Le Meneur de loups » qui conte l’histoire d’un homme appelé « Le Meneur de Loups » en nous invitant à la découverte de ces animaux fantastiques et inquiétants. Nous étions au premier rang et avons pu voir les loups de très près : de quoi impressionner mon fils qui est fasciné par les loups depuis sa plus tendre enfance! Deux autres animations sont proposées à cette période : « La Légende du Père Noël » et des chants de Noël animés par un lutin plein d’humour!

Loup, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Loup, Legendia Parc @pink.turtle.blog

4. Les somptueux décors de Noël

Les décors de Noël se passent de commentaires tant ils sont féeriques. Dans chaque cabane en bois, on découvre divers univers illuminés jusqu’à la cabane finale qui abrite la crèche et des animaux de la ferme.

Décors de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Décors de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Décors de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Décors de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Décors de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Décors de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Legendia Parc @pink.turtle.blog
Legendia Parc @pink.turtle.blog
Décor de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog
Décor de Noël, Legendia Parc @pink.turtle.blog

En bref, on a adoré cette journée! Si vous souhaitez vous rendre chez Legendia Parc, dépêchez-vous car le parc ferme ses portes le 30 décembre! Concernant les tarifs à cette période, nous avons payé 15 euros/ adulte et 10 euros/ enfant (3-12 ans, gratuit pour les moins de 3 ans). Le parc ouvre à 13h et ferme à 19h. Je vous conseille de venir dès l’ouverture pour profiter des spectacles et voir les animaux en toute tranquillité. Puis, il est chouette de rester jusqu’à ce que la nuit tombe pour profiter des illuminations.

Avec quelques jours d’avance, je vous souhaite une excellente année 2020 pleine de surprises, de voyages et de moments de partage en famille. Je vous remercie chaleureusement de votre fidélité sur les réseaux et sur le blog (le blog prend de l’ampleur et c’est grâce à vous!). Rendez-vous en 2020 pour de nouvelles aventures aux Etats-Unis notamment et ailleurs!

Pour suivre mes aventures en direct et pour papoter « voyages », n’hésitez pas à me rejoindre sur Instagram et sur Facebook 🙂

[LOIRE-ATL.] En chaland dans le parc naturel régional de Brière!


Parc régional de Brière @pink.turtle.blog
Parc régional de Brière @pink.turtle.blog

S’il y a une balade à ne manquer sous aucun prétexte au printemps et en été, c’est bien la balade en chaland (barque) dans le Parc Naturel Régional de Brière si vous êtes de passage en Loire-Atlantique ou dans le Morbihan. Depuis que nous habitons à Saint-Nazaire, nous profitons à fond de ce parc charmant situé à 30 minutes de la maison (il faut, en effet, 30 minutes pour faire le trajet Saint-Nazaire/ Saint-Joachim; 10 minutes pour rejoindre Saint-Lyphard depuis Guérande). Le parc est, en effet, très étendu.

Carte Brière @pink.turtle.blog
Carte Brière @pink.turtle.blog

Iris en fleurs, oiseaux sauvages à profusion (aigrettes, poules d’eau, hérons cendrés ou pourprés…), canards et canetons adorables, oies…, il y en a pour tous les goûts, sans oublier les magnifiques maisons en toit de chaume (chaumières traditionnelles de la Brière) qui feront la joie des photographes au village de Kerhinet. Vous pouvez ainsi réserver une balade en chaland avec un guide local ou louer un chaland vous-même pour vous balader seul dans le marais à condition de suivre le balisage car le marais est immense et il est facile de s’y perdre (et le smartphone ne capte pas toujours!). Vous pouvez donc passer une journée entière très agréable dans la Brière en découvrant d’abord le village de Kerhinet le matin, puis en déjeunant à l’Auberge de Bréca le midi pour découvrir la gastronomie briéronne (anguilles, terrines notamment) et en vous promenant en chaland et/ou en calèche l’après-midi.

Parc régional de Brière @pink.turtle.blog
Parc régional de Brière @pink.turtle.blog

De mon côté, j’ai effectué cette balade en chaland à deux reprises sur l’île de Fedrun : une première fois avec un guide local qui dirige le chaland à la perche (Valérie Aoustin-Huard), la seconde en location de chaland (chez Jacky et Chantal). J’ai également l’occasion de tester L’Arche briéronne à Bréca (une excellente adresse!). La sortie avec guide est très instructive (durée : 1h) car vous apprenez des tas de choses sur la Brière, les coutumes des briérons, la faune et la flore du marais (le ragondin, les oiseaux notamment), la tourbe, la configuration du marais… A faire au moins une fois! Allez, venez sur mon chaland, je vous emmène…

Saint-Joachim, Brière @pink.turtle.blog
Saint-Joachim, Brière @pink.turtle.blog

Départ de Saint-Joachim : « Chez Jacky et Chantal »

Un départ de « Chez Jacky et Chantal » est vraiment top car l’aménagement de la cale est agréable pour les petits et pour les grands : on peut, en effet, nourrir les canards et les oies, prendre de jolies photos, déguster des crêpes face au marais dans un petit jardin fleuri et face à un ilot aménagé pour divers animaux. Les propriétaires sont très sympathiques, ambiance briéronne garantie!

Brière, Chez Jacky et Chantal @pink.turtle.blog
Brière, Chez Jacky et Chantal @pink.turtle.blog
Brière, Chez Jacky et Chantal @pink.turtle.blog
Brière, Chez Jacky et Chantal @pink.turtle.blog

La balade dans le marais

Allez, c’est parti! Comme vous pouvez le constater, la balade en chaland ne se fait pas à la perche pour les visiteurs (uniquement pour les visites avec guide). Pour observer la faune du marais, il faut évidemment être discret lorsque vous vous déplacez en chaland. De mon côté, j’ai pu voir d’adorables canetons qui tentaient de se cacher, un héron, de nombreuses poules d’eau (au bec orange-jaune)…

En chaland, Brière @pink.turtle.blog
En chaland, Brière @pink.turtle.blog
Balade en chaland, héron caché! @pink.turtle.blog
Balade en chaland, héron caché! @pink.turtle.blog
Saint-Joachim, Brière @pink.turtle.blog
Saint-Joachim, Brière @pink.turtle.blog
Saint-Joachim, Brière @pink.turtle.blog
Saint-Joachim, Brière @pink.turtle.blog

Lorsque vous effectuez la balade, faites bien attention aux branches et arbres! De mon côté, j’ai fait une chute mémorable dans le chaland à cause d’un arbre très piquant qui arrivait droit sur moi lol #fousrires. J’en profite pour remercier mon collègue Alain pour ses jolies photos de canetons et Laure, ma photographe officielle lors de ma dernière virée en Brière.

île de Fedrun, Brière @pink.turtle.blog
île de Fedrun, Brière @pink.turtle.blog
Chaumière de Brière @pink.turtle.blog
Chaumière de Brière @pink.turtle.blog

Le village traditionnel de Kerhinet à Saint-Lyphard

Le charmant village de Kerhinet est situé de l’autre côté de la Brière non loin de Guérande à Saint-Lyphard. Il faut absolument vous y rendre car c’est à la fois un village typique (d’antan) avec ses chaumières et ses artisans. La balade est très agréable puisque vous découvrez le village à pied et les voitures n’y ont pas accès (vous devez vous garer sur le parking gratuit situé à côté du village). C’est un endroit paisible, un passage obligé en Brière. De plus, il y a un marché traditionnel chaque jeudi pendant l’été. Non loin de là, à Bréca, vous pouvez aussi faire des balades en calèche et en chaland.

Village de Kerhinet 1 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 1 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 2 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 2 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 3 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 3 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 4 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 4 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 5 @pink.turtle.blog
Village de Kerhinet 5 @pink.turtle.blog

Mes bonnes adresses testées et approuvées!

1/ Balades en chaland et en calèche

L'arche briéronne @pink.turtle.blog
L’arche briéronne @pink.turtle.blog

Saint-Joachim : Lors de ma première visite en Brière, j’ai effectué ma balade en chaland avec Valérie Aoustin-Huard à Saint-Joachim sur l’île de Fedrun. J’ai trouvé cette promenade très instructive. On y apprend des tas de choses sur la Brière, ses coutumes, sa faune et sa flore, les villages environnants… Tarifs : 9 euros/ adulte et 5 euros/ enfant.

Saint-Joachim (Chez Jacky et Chantal): Pour cette sortie en chaland, nous avions loué les barques seules (sans guide) car le parcours est fléché. Vous ne bénéficiez pas des explications d’un guide mais vous pouvez découvrir le marais à votre rythme (par contre, c’est vous qui ramez!).

Bréca, Saint-Lyphard : Sylvie Moreno de L’Arche Briéronne organise des sorties en barque et en calèche au départ de Bréca (cela vous permet d’avoir non seulement un aperçu du marais mais aussi des villages avec chaumières). Vous pouvez coupler ces 2 promenades (durée : 1h30) pour 17 euros/ adulte et 7 euros/ enfant; barque ou calèche seule avec guide : 9.50/ adulte et 4.50 euros/ enfant. Réduction d’1 euro sur le site. Lors de notre mariage, nous avions organisé des tours en calèche et en chaland et l’accueil a été vraiment génial!

Calèche de Bréca @pink.turtle.blog
Calèche de Bréca @pink.turtle.blog

2/ Restaurants

L’Auberge de Bréca : Les plats sont délicieux, bien présentés et réalisés à partir de produits locaux. Gastronomie au top donc (et je ne dis pas ça parce que j’y ai organisé mon mariage!). De plus, l’accueil est vraiment chaleureux et le cadre est agréable dans cette chaumière située face au marais de Bréca (terrasse pour déjeuner dehors et jardin extérieur, possibilité d’y réserver des repas de groupe avec organisation de sorties en chaland et calèche après le repas avec Sylvie Moreno).

Auberge de Bréca @pink.turtle.blog
Auberge de Bréca @pink.turtle.blog

Chez Jacky et Chantal : Le cadre est vraiment agréable et les crêpes sont bonnes. Pour les enfants, c’est génial car on peut observer et nourrir les canards, les oies…

La Mare aux oiseaux : Si vous voulez vous faire plaisir, c’est le restaurant gastronomique et étoilé de Brière! Le chef Eric Guérin vous propose des menus raffinés et créatifs autour des produits de la région. Menus à partir de 55 euros.

J’espère que cette excursion en Brière vous a plu! Pour suivre mes aventures en direct, rejoignez-moi sur Instagram et Facebook. Plus on est de fous, plus on rit! @bientôt pour de nouvelles aventures en France et autour du monde 🙂

[LOIRE ATL.] Mes petites virées nantaises #1


Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
« Nantes : peut-être avec Paris la seule ville de France où j’ai l’impression que peut m’arriver quelque chose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent pour eux-mêmes de trop de feux […], où pour moi la cadence de la vie n’est pas la même qu’ailleurs, où un esprit d’aventure au-delà de toutes les aventures habite encore certains êtres, Nantes, d’où peuvent encore me venir des amis. » (André Breton, Nadja)

Bain de foule, shopping, visites culturelles, balades urbaines, restaurants gastronomiques, jolis jardins, street-art… : quand un besoin d’air citadin se fait pressant, je prends la voiture et je file à Nantes (surtout en hiver!). 45 minutes et on y est ! Effectivement, j’adore aller à Nantes le week-end. Pour quelles raisons? Pour ses petites boutiques, ses nombreuses activités culturelles (le château des ducs de Bretagne et ses expos, le musée des Beaux-arts, le passage Pommeraye, le musée Jules Verne, l’île des machines…), ses bons restaurants, ses petits jardins (jardin japonais, jardin des plantes), ses animations (île de Nantes, éléphant, concerts, le voyage à Nantes…), ses cafés-brasseries historiques (La Cigale). Bref, j’aime beaucoup retrouver l’ambiance nantaise le temps d’un week-end. Ma journée commence en général par le passage Pommeraye (obligatoire!) avec sa boutique d’accessoires Pylones et les rues piétonnes, puis je poursuis ma petite virée par une balade près du château des ducs de Bretagne ou une marche le long de l’Erdre, un arrêt au jardin japonais de l’île de Versailles ou au jardin des plantes, un peu de shopping, une pause gourmande à la Cigale ou à la crêperie Heb Ken, pour terminer au restaurant l’Entrecôte! Allez, je vous raconte tout en images!

1/ Le passage Pommeraye

Le passage Pommeraye est un lieu incontournable à Nantes. Classée monument historique (construite dans les années 1840), cette galerie marchande est si singulière que de nombreux écrivains n’ont pas hésité à la mettre en scène dans leurs romans à l’image de Flaubert (Par les champs et par les grèves) ou de André-Pieyre de Mandriargues (Le Musée noir). De mon côté, je flâne volontiers dans les jolies boutiques de bijoux, puis suis systématiquement happée par l’odeur caramélisée de kouign amann qui se dégage du magasin Larnicol situé à l’entrée de la galerie. Miam!!!

Passage Pommeraye, Nantes @pink.turtle.blog
Passage Pommeraye, Nantes @pink.turtle.blog

2/ Le château des ducs de Bretagne : plongée dans l’histoire de Nantes et de la Bretagne

Le château des Ducs de Bretagne, haut lieu de l’histoire de France et de la Bretagne, est une visite incontournable quand on est de passage à Nantes. Il est situé au centre-ville, ce qui facilite grandement les balades, visites et découverte des expositions organisées au château, ces dernières étant très nombreuses et variées (expos sur les samouraïs, sur l’or des Colombiens, sur le Surréalisme à Nantes ou les Vikings plus récemment). Comme de nombreux nantais, j’aime beaucoup flâner dans la cour du château et sur les remparts lorsqu’il fait beau. En tant que bretonne, ce château est, pour moi, un symbole fort : construit par les Ducs de Bretagne dès le XIIIème siècle, il a servi de résidence ducale sous François II avant que sa fille Anne n’épouse deux rois de France successifs (sous la contrainte!), ce qui entraîna l’union de la Bretagne à la France. Soyez tranquilles, je ne brandirai pas le Gwenn ha du! 😉

Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog
Château des Ducs de Bretagne, Nantes @pink.turtle.blog

3/ L’île de Nantes : l’éléphant et le musée des machines

L'éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog
L’éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog

S’il y a un endroit à ne pas manquer avec des enfants (et de grands enfants comme moi!), c’est bien l’île de Nantes avec son éléphant majestueux de 12 mètres de haut. Vous pouvez même monter à bord et écouter les explications du machiniste qui vous renseignera sur l’animal et arrosera les passants et visiteurs avec la trompe de l’éléphant. Vous pouvez également visiter la galerie des machines et faire un tour dans le Carrousel des mondes marins, clin d’oeil à Jules Verne. Une valeur sûre pour passer de bons moments avec des enfants à Nantes 😉

L'éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog
L’éléphant, île de Nantes @pink.turtle.blog

4/ Le musée des Beaux-arts et ses expositions temporaires

Créé en 1801 par Napoléon Bonaparte, le Musée des Beaux-arts de Nantes possède de jolies collections allant du XIIIème siècle au XXIème siècle et des atouts non négligeables avec la présence des maîtres de la Renaissance (Tintoret), du clair-obscur de Georges de la Tour, des peintres du XVIIème siècle (Rubens, Champaigne) ou des fêtes galantes de Watteau et Lancret. Les amateurs de peinture du XIXème siècle (comme moi!) n’ont qu’à bien se tenir car, au premier étage, se trouve un salon orientaliste avec des toiles de Delacroix et de Gérome, mais aussi de magnifiques toiles (grand format) de Rochegrosse (que j’adore!) et une toile de Courbet. Des expositions temporaires sont organisées régulièrement. Récemment, une très belle exposition avait été consacrée au scandale impressionniste avec de célèbres toiles de Renoir, Sisley et Gérome. En ce moment, une exposition sur « L’Eloge de la sensibilité » attire de nombreux visiteurs. Je vais m’y rendre prochainement…

Musée d'arts, Nantes @pink.turtle.blog
Musée d’arts, Nantes @pink.turtle.blog

5/ Jolies balades le long de l’Erdre

@pink.turtle.blog

6/ Le jardin de l’île de Versailles : escale au Japon!

Le jardin japonais est un lieu que j’affectionne particulièrement surtout lorsque les cerisiers sont en fleurs ou lorsque les feuilles rougissent. J’y vais régulièrement pour me balader et pour lire au soleil afin de profiter d’un cadre zen. On y fait aussi de jolies rencontres 😉 Je vous renvoie aux articles que j’ai publiés sur l’événement Passion Japon et sur ce jardin.

Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais, île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin japonais de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Ragondin de l'île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog
Ragondin de l’île de Versailles, Nantes @pink.turtle.blog

7/ Sur les traces du street-art nantais

Comme de nombreuses villes françaises, Nantes est aujourd’hui un espace de création pour les artistes graffeurs. Plusieurs fresques murales se démarquent ainsi dans le centre de Nantes. De mon côté, j’apprécie beaucoup celles qui se trouvent sur l’île de Nantes et la fresque (fraîchement restaurée) face au CHU non loin de la place du commerce.

Street-art, face au CHU de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, face au CHU de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, Nantes @pink.turtle.blog

8/ Le jardin des plantes : du voyage à Nantes aux plantes carnivores

Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog

J’apprécie également beaucoup le jardin des plantes situé non loin du Musée des arts et de la gare. Il sert souvent de décor aux artistes lors de la célèbre manifestation estivale, Le Voyage à Nantes. De plus, les points d’eau, les serres tropicales, les sculptures végétales ou la petite ferme pédagogique (avec des biquettes qui rongent les vêtements lol) sont très chouettes.

Serre tropicale, Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Serre tropicale, Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog
Jardin des plantes, Nantes @pink.turtle.blog

9/ Mes petits restaurants et bonnes adresses à tester sans modération!

Crêperie Heb Ken, Nantes @pink.turtle.blog
Crêperie Heb Ken, Nantes @pink.turtle.blog
  • L’Entrecôte : une excellente adresse pour celles et ceux qui souhaitent déguster de la viande de bœuf extrêmement tendre avec une sauce délicieuse (dont la recette reste secrète! J’ai beau demander… personne n’accepte de me dévoiler les secrets de cette sauce!). Plat unique et file d’attente (pas de réservation possible).
  • Le Bouche à oreille : Cuisine lyonnaise (bouchon lyonnais!), cadre convivial et rapport qualité/prix satisfaisant. Réservation obligatoire le week-end.
  • Crêperie Heb Ken : ma crêperie préférée à Nantes! Les crêpes sont succulentes (bien beurrées comme on aime!) et de nombreuses pâtisseries-maison vous font de l’œil pour le goûter. Ouvert en continu en journée.
  • Chez Monseigneur : cuisine marocaine, cadre pittoresque et convivial, couscous et tajines excellents. Réservation obligatoire.
  • L’Abelia : Restaurant gastronomique dans une belle demeure bourgeoise, cadre assez chic. Cuisine raffinée. Réservation obligatoire.
  • Le Bistro des enfants nantais : Cuisine maison et raffinée, cadre convivial et agréable, bon accueil, rapport qualité/ prix satisfaisant. On adore et on est pas les seuls!
  • La vache nantaise : super adresse pour un brunch le dimanche midi!
  •  La Cigale : Un lieu mythique à Nantes, passage obligatoire pour prendre un chocolat chaud, un thé, un café et une part de gâteau pour le goûter. Le cadre « Second Empire » est magnifique.

Si vous connaissez de bonnes adresses à Nantes, n’hésitez pas à me faire signe! Je les testerai avec plaisir et les ajouterai à ma liste des bonnes adresses 😉 Merci 🙂

Et vous, dans quelle ville appréciez-vous partir en escapade le temps d’un week-end?

A très bientôt pour de nouvelles aventures au Portugal dans quelques jours ! 😉 Rendez-vous sur Instagram et Facebook pour les photos et stories en live!

Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog
Street-art, île de Nantes @pink.turtle.blog