LA PHOTO DU MOIS : « Made in Japan »


Jardin Japonais de l'île de Versailles @pink.turtle.blog
Jardin Japonais de l’île de Versailles @pink.turtle.blog

Il y a quelques semaines, j’ai décidé de m’inscrire sur facebook à la photo du mois, groupe de blogueurs qui se lancent des défis photo chaque mois. C’est en lisant le Blog de Ferdy Pain d’épice que j’ai découvert ce défi photo : merci à elle! ;-). Il s’agit d’un rendez-vous mensuel : le 15 de chaque mois à 12h pile, les blogueurs qui participent au défi, publient une photographie sur leur blog en suivant le thème imposé par l’un des membres du groupe. Pour le mois de mai, le thème imposé par Mirovinben est : « made in Japan » (thème qui ne pouvait pas mieux tomber!! ♥).

Voici ma première participation avec une photographie très récente prise au Jardin japonais de l’île de Versailles à Nantes en attendant notre voyage d’un mois au Japon cet été. Ce jardin est vraiment mignon et parfait pour se relaxer (ambiance « zen » garantie) : article sur le blog !

N’hésitez pas à consulter les autres blogs afin de voir comment les participants ont traité le thème :

AkaiericAlbaneAlexinparisAmartiaAngéliqueAudeBettyBiGBuGSBlogoth67BrindilleBubble gones, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD’épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J’habite à WaterfordJaklineJosianeJulia,KrnLa Fille de l’AirLa Tribu de ChachaLaurent NicolasLavandineLyonelkmagda627Mamysoren,Marie-PauleMirovinbenMorgane Byloos PhotographyNanoukNicky, Pat, Philisine Cave, PilisiPink TurtleRenepaulhenry, Rythme IndigoSandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Ventsetvoyages, Xoliv’, écri’turbulente.

Frangipaniers forever…


« Une Fleur est un être entièrement poétique » (Novalis, Oeuvres poétiques)

@pink.turtle.blog/

Je vais aujourd’hui vous dévoiler un secret, un secret de polichinelle certes 😉 … J’ai un rituel lorsque je pars dans les pays tropicaux. Mon entourage le sait, et certains d’entre vous l’auront certainement remarqué à travers mes articles sur les jardins : je suis une fétichiste des fleurs de frangipanier ♥ (je confesse volontiers ce penchant!) d’où le choix de mon logo. Je remercie d’ailleurs ma soeur Emilie qui a réussi à me concocter un logo qui mêle faune et flore. J’ai longtemps hésité entre frangipanier et tortue pour la création et le nom de mon blog! Ma passion pour la fleur de frangipanier a commencé sur l’île de la Réunion il y a quelques années, lorsque la propriétaire de notre location nous avait accueillis avec un panier de fleurs de frangipanier. Emerveillée et envoûtée par leur parfum, je succombais au charme de ces fleurs, c’en était fini, j’étais devenue définitivement accro !! Et oui, chaque passion possède sa propre histoire. Pour moi, depuis 2013, c’est frangipaniers forever ♥

Pour information, la fleur de frangipanier est la fleur des temples avec une forte symbolique chez les bouddhistes et les hindous (elle est même le symbole du Laos). Son nom « Frangipanier » vient d’une légende diffusée au XIIème siècle : l’italien FRANGIPANI fabriqua un parfum très apprécié et quatre siècles plus tard, des voyageurs européens découvrirent aux Caraïbes cet arbre au parfum similaire. Elle porte aussi le nom de « Plumeria » qui lui a été attribué en l’honneur de Charles PLUMIER (1646-1704), botaniste français du XVIIème siècle, qui a décrit les frangipaniers lors de ses voyages dans les Caraïbes.

Allez, je vous emmène faire un petit tour du monde des fleurs de frangipanier 😉

1/ Frangipaniers de l’île de la Réunion

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ cascade Langevin (île de la Réunion)

2/ Frangipaniers de l’île Maurice

3/ Frangipaniers de Singapour

4/ Frangipaniers de Bangkok et de Koh Phi Phi (Thaïlande)

5/ Frangipaniers de la Martinique avec poulet Boukané 😉

6/ Frangipaniers d’Hawaii (Big Island)

@pink.turtle.blog/ fleur de frangipanier (Hawaii)
@pink.turtle.blog/ fleur de frangipanier (Hawaii)

7/ Frangipaniers des Seychelles : fin de floraison 😦

Félicité, Seychelles
Félicité (la Digue) @pinkturtle

@pink.turtle.blog/ fleur de frangipanier (Seychelles)
@pink.turtle.blog/ fleur de frangipanier (Seychelles)

@pink.turtle.blog/ fleur de frangipanier (Seychelles)
@pink.turtle.blog/ fleur de frangipanier rescapée (Seychelles)

Et vous, avez-vous des petites manies lors de vos voyages ou des collections à compléter?

 

Guérande, petite ville bretonne au coeur des marais salants


 

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Guérande (porte Saint-Michel)

Dès lors que le ciel se découvre, nous adorons nous rendre sur la presqu’île guérandaise notamment dans la vieille ville de Guérande très typique avec ses remparts, sa porte Saint-Michel, ses petites boutiques, son ambiance médiévale et bretonnante… Si Guérande se situe bel et bien en Loire-Atlantique, la Bretagne est très présente dans cette petite ville : et ça n’est pas qu’une question de kouign amann ou de caramel au beurre salé, croyez-moi! 😉 ⇒ je songe évidemment aux nombreuses boutiques Larnicol qui proposent de déguster de mini kouign amann chauds en vous baladant dans la vieille ville ! En effet, la fin du VIème siècle a été marquée par une forte immigration bretonne dans le pays guérandais qui est resté, de ce fait, très bretonnant (le drapeau breton « le gwenn ha du » apparaît d’ailleurs fièrement à côté de la porte Saint-Michel). Guérande, c’est une escapade à la fois sous la signe de l’histoire, du Moyen-âge, de la Bretagne et de la gourmandise! ♥

1/ La vieille ville et sa porte Saint-Michel

En arrivant à Guérande, vous ne pouvez pas manquer la porte Saint-Michel et les remparts de la vieille ville : il s’agit d’une des enceintes urbaines les mieux conservées de France. La porte Saint-Michel et les remparts – bâtis par les ducs de Bretagne – datent ainsi du milieu du XVème siècle : la cité médiévale était, en effet, très puissante au Moyen-âge. Composée de 1300 mètres de murailles et de douves, de 4 portes et de 6 tours, la cité est classée aux monuments historiques depuis 1877 et parfois surnommée la « Carcassonne de l’Ouest ». L’ambiance médiévale est toujours présente à Guérande avec ses boutiques de chevaliers, de bijoux, de déguisements médiévaux sans oublier les fêtes médiévales qui ont lieu chaque année autour des remparts au début du mois de juin. Les enfants déguisés en chevalier Lancelot (Perceval, Gauvain ou Yvain) ou en roi Arthur y sont nombreux, en rivalité les uns avec les autres pour brandir la plus belle épée, le bouclier le plus solide ou la côte de maille la plus brillante. Vous pouvez également vous balader sur les remparts du 1er avril au 31 octobre pour 4 euros (et profiter d’une exposition sur « Le Camp d’internement de Guérande (1914-1919) »).

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Porte Saint-Michel

2/ Petites maisons à colombages : que de couleurs!

A Guérande, vous pouvez également flâner dans les ruelles piétonnes pour photographier et admirer les jolies maisons colorées à colombages : la maison bleue ci-dessous est d’ailleurs très connue.

Guérande
@Pink.turtle.blog/ Guérande (septembre)

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Guérande (mai)

Mais il y a aussi la maison rose!

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Maison rose (Guérande)

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Galerie de Guérande

3/ L’abbatiale Saint-Aubin sur la place de la vieille ville

4/ Les petites boutiques de Guérande

Une balade à Guérande nécessite souvent un petit budget tant les tentations sont nombreuses entre les boutiques de produits locaux, de sel de Guérande, de pâtisseries locales, et celles d’artisanat, de bijoux, de jouets d’antan… Le « craquage » est souvent au rendez-vous :-)! De notre côté, nous cédons souvent à la tentation dans la boutique de confiseries, d’artisanat (« Les chiffons de Louma ») et chez Larnicol avec ses petits kouign amann chauds aux parfums variés : le classique (beurre sucre) mais aussi caramel beurre salé, pommes, chocolat…

5/ Dégustation de crêpes et galettes

Il y a quelques années, j’ai découvert une adresse topissime pour les crêpes et galettes à Guérande intra-muros. Les galettes et les crêpes sont à la fois moelleuses et croustillantes (très important pour une galette de sarrasin!) et me rappellent les crêpes d’antan que l’on mangeait chez mes grands-parents et dans notre crêperie préférée à Brandivy. Il s’agit de la Crêperie du Roc Maria (en haute saison, réservation et attente inévitables car la crêperie est conseillée chaque année par le guide du routard, le Petit Futé et le Lonely Planet = la totale!). De nombreux restaurants vous proposent aussi de déguster des fruits de mer sur la grande place derrière l’Eglise (attention, certains restaurants sont un peu « attrape touristes »). Une bonne adresse juste à l’extérieur de la vieille ville devant la porte Saint-Michel : L’Agapé.

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ crêperie du Roc Maria

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ crêperie du Roc Maria (Guérande)

6/ Les marais salants

Une visite de Guérande demeurera incomplète sans une balade près des marais salants ou des salines de la presqu’île. On peut ainsi découvrir le métier de paludier et la formation du sel dans différents espaces muséographiques consacrés aux métiers du sel comme le musée des marais salants de Batz-sur-Mer ou la Maison des paludiers (Saillé). Des excursions à thème avec Terre de sel ou le petit train de la Turballe vous permettent également de découvrir les salines.

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Marais Salants

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ salines

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Sel de Guérande

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Avec la brouette de sel de Guérande

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Salines

7/ Ses fêtes historiques (début juin)

@pink.turtle.blogChaque année, les fêtes médiévales de Guérande ont lieu au début du mois de juin (cette année, les 2 et 3 juin) et suivent un thème particulier (« Retour de croisade ») : au programme, des tas d’animations telles que la foire médiévale avec présentation de l’artisanat médiéval et des métiers du Moyen-âge (ateliers de calligraphie par exemple, forgeron…), des joutes équestres, jeux, vie des camps, danses, spectacles, messe médiévale dans la Collégiale Saint-Aubin, défilé en costumes (le dimanche matin)… Vous avez également la possibilité de déjeuner ou de dîner dans l’une des tavernes installées autour des remparts. Le défilé vaut vraiment le déplacement qu’il s’agisse des costumes, de la musique ou des danses : ambiance garantie! ♥

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Fêtes médiévales

Il y a vraiment des tas de visites à faire en Loire-Atlantique. Pourquoi s’en priver?

Allez, ne vous faites pas prier. Venez déguster un kouign amann chaud dans la vieille ville de Guérande 😉

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Sel de Guérande (version soft)

 

Vendre ses photos peut rapporter gros !


Une information très intéressante et un bon plan partagés par voyager-eco! Vendez vos photos de voyage pour financer votre prochain périple!

Voyager-eco

Si vous êtes amateur de photographie et que vous combinez votre talent à votre passion du voyage, le revente de vos fichiers peut s’avérer être une petite source de revenus supplémentaire non négligeable. En effet, ce revenu pourrait vous permettre d’amorcer les dépenses de votre prochaine escapade.

Quelques exemples de sites de revente :

shutterstock

fotolia

gettyimages

dreamstime

istock

Combien puis-je gagner ?

Sur ce point, tout dépendra de votre talent. Sachez que chaque plateforme analyse vos photos avant mise en vente et que bon nombre de clichés peuvent se voir refuser la publication pour des motifs tels que : le poids trop peu élevé du fichier, le grain trop prononcé, le manque d’intérêt artistique, la probabilité (parfois un peu abusive) de détecter certains noms de marque,…

Pour les photos qui accéderont à la publication, le prix variera en fonction de la qualité du cliché mais aussi et surtout de…

Voir l’article original 243 mots de plus

[LOIRE-ATL.] Vivre à Saint-Nazaire après 5 ans passés à Paris!


Lever de soleil sur la plage de Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Lever de soleil sur la plage de Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Aujourd’hui, avec l’arrivée du soleil, il me prend une envie de vous parler de notre vie à Saint-Nazaire! Nous sommes arrivés en 2012, après avoir passé 5 ans à Paris et en banlieue parisienne, et j’avoue que le choc a été assez violent entre la capitale et la ville de bord de mer. D’un point de vue culturel, nous avions vraiment peur de nous ennuyer car nous adorons les expositions de toutes sortes, les concerts, les visites culturelles, le street-art etc… Bref, dans notre esprit, il en était fini des expositions au Grand Palais, des concerts de jazz manouche et des sorties au Château de Versailles. Pour autant, nous étions ravis de retrouver la famille, l’air pur de l’océan après des bronchites à répétition à Paris, un boulot moins stressant (5 ans d’enseignement en zone d’éducation prioritaire « prévention violence », c’est vraiment hard, ça use!), la plage pendant l’été et la gastronomie bretonne surtout les fruits de mer. Dès notre arrivée, nous avons effectué de nombreuses visites autour de Saint-Nazaire : Guérande, La Baule, Pornichet, Le Croisic, la Brière, le Pouliguen sans oublier Nantes car il y a des tas de choses à faire dans la région. Mais qu’en est-il de Saint-Nazaire? Depuis quelques années, la ville lance de nombreux projets pour redynamiser son image et pour attirer les touristes afin de faire concurrence aux stations balnéaires très cotées que sont Pornichet et La Baule. En effet, il faut savoir que Saint-Nazaire est une ville qui a été détruite pendant la seconde guerre mondiale et il a fallu du temps pour la reconstruction : malheureusement, pas de vieux centre! Le « centre-ville » est totalement éclaté. Pendant de nombreux mois, nous sommes partis en quête du centre de Saint-Nazaire et avons fini par comprendre qu’il n’y en avait pas tout simplement! Pour autant, il y a des tas de choses à faire dans notre jolie ville de bord de mer. Voici un petit aperçu de nos activités et de celles qui vous attendent si vous passez par là!

1/ Effectuer une balade sur le front de mer et admirer de jolis levers/ couchers de soleil

Coucher de soleil, front de mer, St Nazaire @pink.turtle.blog
Coucher de soleil, front de mer, St Nazaire @pink.turtle.blog

Le front de mer a été rénové récemment et permet de prendre une bonne bolée d’air frais, tout en admirant le pont de Saint-Nazaire, la statue du soldat américain, les cabanes de pêcheurs et pêcheries… Vous pouvez également vous promener (ou courir comme de nombreux nazairiens !) sur la plage et vous arrêter dans l’un des bars du front de mer comme « La pêch’rie ». De mon côté, habitant à 5 minutes du front de mer, je prends plaisir à me lever tôt le week-end pour photographier de magnifiques levers de soleil (j’en profite pour récupérer des croissants chauds!). Quant à la statue du soldat américain qui orne le front de mer (on l’aperçoit au loin sur mes photos), elle s’appelle le « monument américain » ou le « Sammy », et représente un énorme aigle en bronze qui porte sur son dos un soldat américain brandissant une épée. Inaugurée le 27 juin 1926, en présence du général américain Pershing – commandant en chef des forces américaines en Europe pendant la première guerre, elle commémore l’arrivée des troupes américaines à Saint-Nazaire en 1917.

Lever de soleil, front de mer, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Lever de soleil, front de mer, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

2/ Arpenter les allées du jardin des plantes : on adore!

Si vous vous promenez sur le front de mer, vous ne pouvez pas manquer le jardin des plantes situé juste à côté du bar « Le transat ». A l’arrivée du printemps, ce jardin est magnifique, bien entretenu et extrêmement fleuri : tulipes, cerisiers en fleurs…

3/ Admirer le street-art au petit Maroc et aux quatre coins de la ville

Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog
Street-art du Petit Maroc @pink.turtle.blog

Dans le quartier du Petit Maroc et le quartier « Ville-port », de magnifiques peintures de street-art attirent l’oeil du passant. Elles ont été réalisées pour la plupart dans le cadre du festival musical des « Escales » qui a lieu tous les étés à Saint-Nazaire : en effet, le festival invite des artistes graffeurs de nombreux pays tels que Inti (Chili, 2015), Nardstar (Afrique du Sud, 2016), Ellen Rutt (USA, 2017), Adnate (2018) et Torres (2019). Le street-art commence aujourd’hui à se répandre dans toute la ville (voir mon article à ce sujet) comme en témoignent les nouvelles peintures de la longue palissade du boulevard Leferme qui conduit vers les chantiers navals. On se balade souvent du côté du petit Maroc et près du théâtre pour admirer ces peintures très réussies. Mon petit rappeur adore!

Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog
Adnate, Unravel, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

Non loin de ce quartier, on peut aussi admirer l’anamorphose de Varini, intitulée « Suite de triangles » depuis la terrasse panoramique de l’écluse fortifiée.

Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog
Suite de triangles, Saint-Nazaire/ @pink.turtle.blog

4/ Le Festival « Les Escales » (chaque été, fin juillet)

© Festival "Les Escales de Saint-Nazaire"
© Festival « Les Escales de Saint-Nazaire »

Saint-Nazaire est une ville connue pour son grand festival musical des Escales (qui dure 3 jours). Depuis quelques années, le programme est de plus en plus riche : Etienne Daho, Eddy de Pretto, Beth Ditto, Feder, Offenbach, Kool and the gang, Inuit…

5/ Un petit tour à Saint-Marc sur Mer pour faire un coucou à Monsieur Hulot

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Saint-Marc sur Mer

La plage de Saint-Marc est très jolie même si le sable est très épais et poussiéreux. N’oubliez pas d’aller saluer Monsieur Hulot dont la statue surplombe la plage depuis le toit du restaurant « Le France ». En effet, cette plage fut, de l’été à l’automne 1951, le lieu de tournage des extérieurs du film de Jacques Tati, Les vacances de Monsieur Hulot. N’hésitez pas à vous installer à la terrasse du restaurant « Le France » pour déjeuner les pieds dans l’eau!

6/ Balades et randonnées sur les sentiers côtiers : le sentiers des douaniers

Rien de tel qu’une bonne balade sur les sentiers côtiers de Saint-Marc le dimanche à la recherche de jolis grafs, des fameux oides (des bonshommes bleus peints par un graffeur nazairien un peu partout dans la ville surtout près des sentiers côtiers) et de fleurs bucoliques ! Vous pouvez aussi partir du quartier de Villès Martin et aller jusqu’à Saint-Marc sur Mer en empruntant ces sentiers, de jolis paysages vous attendent (plages, criques, pêcheries…).

Sentier côtier de Saint-Marc sur Mer @pink.turtle.blog
Sentier côtier de Saint-Marc sur Mer @pink.turtle.blog

7/ Balade et pique-nique au parc paysager

Rien de tel qu’une petite promenade au parc paysager pour se prélasser au soleil, donner à manger aux cygnes et aux canards, boire un bon jus de fruits une bonne bière (ahahah!) pendant que les enfants jouent au château gonflable ou au skate parc. Certaines tables en bois vous permettent également de pique-niquer.

8/ Chantiers navals et pont de Saint-Nazaire

A ne manquer sous aucun prétexte : le pont de Saint-Nazaire ! Il s’agit du pont le plus long de France avec ses 3356 mètres (il relie Saint-Nazaire à Saint-Brévin les pins, be careful : respect de la vitesse, gros radar sur le pont!). Du pont, vous disposez d’une vue impressionnante sur les chantiers navals qui se présentent comme le plus grand chantier d’Europe et l’un des plus importants du monde avec la construction de paquebots tels que l' »Harmony of the seas » (le plus grand paquebot au monde) ou le « Queen Mary II » (photo ci-dessous). Nous avons d’ailleurs pu admirer l’arrivée du Queen Mary II depuis le front de mer et depuis le deuxième étage de notre maison!

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Pont de Saint-Nazaire © Radio France – fotolia
@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Arrivée du Queen Mary II au port de Saint-Nazaire

9/ Escal’Atlantic : à la découverte de l’histoire des paquebots

Escal'Atlantic @pink.turtle.blog
Escal’Atlantic @pink.turtle.blog
Escal'Atlantique, Saint-Nazaire @pink.turtle.blog

S’il y a une visite à ne pas manquer à Saint-Nazaire, c’est bien Escal’Atlantic! Il s’agit d’un parcours scénographié sur l’histoire des paquebots transatlantiques construits à Saint-Nazaire à partir de la seconde moitié du XIXème siècle. Situé près de la base sous-marine, il regroupe des tas d’objets de collection et des reconstitutions historiques. De quoi se croire dans Le Titanic (avec Léo di Caprio!) le temps d’une visite! 🙂

10/ Le sous-marin Espadon

Une petite visite du sous-marin Espadon (le premier sous-marin à avoir voyagé sous la Banquise et à avoir fait 17 fois le tour de la terre!) est très chouette notamment pour les enfants. Pendant 30 minutes, comme nous, vous pourrez vous identifier au capitaine Nemo dans son Nautilus 😉

11/ Les marchés de Saint-Nazaire

Il y a de nombreux marchés très agréables à Saint-Nazaire dont ceux des Halles (« centre » de la ville : mardi, vendredi, dimanche), de Pertuischaud (jeudi matin) et de Saint-Marc sur Mer (jeudi et dimanche matin). Vous pouvez y acheter crêpes et galettes, produits régionaux, fruits et légumes biologiques (les petits producteurs vendent directement leur récolte du matin) sans oublier les fameuses fraises de La Baule. Une sortie incontournable pour nous chaque semaine pour les gourmands que nous sommes!

12/ A la poursuite de Tintin dans la ville…

Il existe un parcours Tintin à Saint-Nazaire ! En effet, de nombreuses affiches de Tintin sont disséminées dans la ville. A vous de les retrouver! Tout un épisode de l’album « Les Sept Boules de Cristal » se passe ainsi à Saint-Nazaire, à la recherche du professeur Tournesol qui a été enlevé.

Parcours Tintin, St Nazaire @pink.turtle.blog
Parcours Tintin, St Nazaire @pink.turtle.blog

Et si, par malheur, il pleuvait lors de votre séjour…

Pour les enfants : parc couvert Geckoland ; Bowling ; Laser Game

Pour les petits et les grands : Aquaparc, le nouveau centre aquatique de Saint-Nazaire ; les spectacles du Théâtre ; Cinéville.

Non loin de Saint-Nazaire : Océarium du Croisic ; Legendia Parc à Frossay.

Océarium du Croisic @pink.turtle.blog
Océarium du Croisic @pink.turtle.blog

Autour de Saint-Nazaire :

S’il fait beau, n’hésitez pas à vous rendre à Guérande (à 15-20 minutes), au parc régional de Brière (pour faire un tour en chaland et contempler les maisons traditionnelles aux toits de chaume à Kerhinet), au charmant port du Croisic, à Pornic, St Brévin, La Baule (plage et cueillette des fraises!) et Pornichet (plages, casinos, thalasso, animations…). Ce sont des visites incontournables dans la région.

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Cueillette des fraises (La Baule)

Mes meilleures adresses à Saint-Nazaire :

Restaurant Le 16 : TOP! Mon restaurant préféré avec uniquement des produits frais du marché, quelques vins biologiques, tout est fait maison (le plats de poisson sont délicieux). Petit + : restaurant face à la mer avec jolie terrasse en été. Réservation obligatoire. Mais chutttt, il ne faut pas le dire à tout le monde!

Café gourmand du "16" @pink.turtle.blog
Café gourmand du « 16 » @pink.turtle.blog

Crêperie « Les Blés d’or » : Ma crêperie préférée à Saint-Nazaire (et je suis très exigeante en matière de crêpes et galettes!).

Les Blés d'or @pink.turtle.blog
Les Blés d’or @pink.turtle.blog

La Marotte : Crêperie sympathique près de la mairie. Bon accueil, les crêpes sont très bonnes et le rapport qualité/ prix vraiment intéressant.

Burger House : Envie d’un vrai burger maison? C’est à cette adresse qu’il faut vous rendre à St Nazaire! Des produits frais cuisinés par un américain…

Restaurant Le France : Pour celles et ceux qui souhaitent déjeuner ou diner « les pieds dans l’eau », restaurant situé sur la plage de Saint-Marc sur Mer. Joli cadre. Il y a souvent beaucoup de monde, réservation obligatoire!

Café du centre : Plats exotiques du jour cuisinés « maison ». N’hésitez pas à réserver car il y a beaucoup de monde le midi (Saint-Marc sur Mer).

Café popote : Cuisine avec des produits frais. Ouvert le midi uniquement (quartier Océanis).

Même si certaines visites culturelles nous manquent un peu aujourd’hui, la vie est bien plus douce et reposante à Saint-Nazaire ! Je vous attends donc dans notre charmante ville pour une petite visite urbaine et maritime !

Si vous connaissez un peu la région, quels sont vos coins favoris?

Pour suivre mes aventures en direct, rejoignez-moi sur Instagram et sur Facebook! Plus on est de fous, plus on rit! A très vite 😉

[ASTUCES] Voyager plusieurs fois dans l’année, c’est possible!


« Rester, c’est exister, mais voyager c’est vivre » (Gustave Nadaud)

Death valley
@pink.turtle.blog/ Death Valley, USA

C’est vrai, je le confesse volontiers, je voyage plusieurs fois dans l’année et pourtant, je n’ai toujours pas gagné au loto! Alors, comment faire pour voyager autant? Voici quelques conseils et astuces qui vous permettront de voyager davantage :

1/ Trouver des billets d’avion pas chers sur internet

On cherche tous des astuces pour trouver des billets d’avion à un prix dérisoire. Pour certaines destinations en Europe ou en Asie, c’est assez facile : en consultant régulièrement les offres sur internet, j’ai payé 22 euros (billet aller) seulement Nantes-Olbia avec Volotea (qui fait souvent des promotions intéressantes) ou 420 euros pour mon billet AR pour Singapour (pendant les vacances scolaires d’été); Pour d’autres destinations, cela reste compliqué (pour l’Océanie notamment : Tahiti, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle Calédonie). De mon côté, j’effectue mes recherches en navigation privée pour éviter l’enregistrement et le traçage de mon adresse IP : Certains sites enregistrent l’adresse IP de votre ordinateur  et vous proposent un premier tarif à un prix défiant toute concurrence, puis le tarif fluctue pour vous pousser à acheter votre billet d’avion lorsque le prix baisse un peu (vous pouvez aussi vérifier les prix à partir d’un autre ordinateur). Certains sites vous permettent aussi de comparer les prix et il ne faut pas hésiter à consulter de nombreux sites : Kayak, skyscanner… Attention, il faut parfois ajouter les frais de dossier qui apparaissent seulement au moment du paiement (attention à cette arnaque chez Opodo et Govoyages qui l’utilisent pour présenter des tarifs assez bas!). J’utilise souvent Misterfly car les prix sont nets (pas d’ajouts de frais) et l’on peut bénéficier d’un étalement de paiement (paiement en 4 fois). De plus, les assurances proposées sont pratiques : annulation sans motif, report du voyage etc… Il faut tout de même comparer le prix du billet avec celui proposé par d’autres sites : on n’est jamais trop prudent! 😉

@pink.turtle.blog

Il faudra également s’intéresser au choix de la compagnie. S’il existe des valeurs sûres (Emirates, Eithad, Air France, Japan Airlines...), certaines compagnies ont des prestations très moyennes. Consultez donc tripadvisor pour vérifier les prestations d’une compagnie inconnue. Nous avons par exemple été déçus par la compagnie indienne « Jet airways » : écrans qui ne fonctionnaient pas à l’aller et au retour (quelle coïncidence!), nourriture très épicée et peu adaptée aux goûts de tous (notamment des enfants), accueil très moyen. Il en est de même pour la compagnie Saudia dont les prix sont très bas mais qui déçoit de nombreux voyageurs.

Tripadvisor vient d’ailleurs de publier son classement des meilleures compagnies aériennes du monde 2018 : Classement 2018

2/ S’y prendre longtemps à l’avance pour bénéficier de tarifs préférentiels

Pour bénéficier de tarifs intéressants, il faut s’y prendre souvent un an à l’avance. En effet, chaque année, je réserve nos billets d’avion 10-11 mois à l’avance car nous partons souvent pendant les vacances scolaires (pas le choix avec mon métier de prof! 😉 ). Pour notre voyage d’un mois au Japon, nous avons réservé 11 mois à l’avance soit septembre 2017 pour fin juin-juillet 2018 : nous avons payé 500 euros AR avec un vol multi (Paris-Tokyo/ Osaka-Paris) pendant les vacances scolaires, ce qui n’est vraiment pas cher surtout pour un vol avec Emirates (compagnie que nous apprécions particulièrement).

3/ Trouver des adresses sympathiques et pas chères à l’avance

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Vue de notre bungalow (Koh Phi Phi)

Pour éviter de dépenser des sommes folles dans l’hébergement, je me renseigne très tôt sur les hôtels, les maisons d’hôtes… Il est bon d’effectuer des recherches un peu partout : booking, le routard, les blogs, tripadvisor. Cela vous permettra de récupérer des adresses sympathiques. De notre côté, pour la Thaïlande, j’avais repéré une belle adresse sur l’île de Koh Phi Phi (isolée du bruit de Tonsaï, de l’autre côté de l’île, et avec un snorkeling possible depuis la plage) Phi Phi relax beach resort : j’ai réservé immédiatement (n’oubliez pas que sur certains sites, vous avez la possibilité d’annuler votre réservation sans motif!). De même, j’ai réservé très tôt notre hôtel charmant sur les îles Perhentian (Abdul’s chalet) en m’adressant directement à l’hôtel dès l’ouverture des réservations (décembre pour juillet). Les deux adresses citées précédemment figurent parmi nos meilleurs souvenirs de voyage avec L’Auberge de Nadège aux Seychelles et il faut savoir que les bonnes adresses sont souvent prises d’assaut!! Pour le Japon, j’ai également réservé très tôt sur l’île d’Ishigaki car Le Lotus bleu est très prisé. Il faut aussi prendre en compte les événements qui ont lieu lors de votre passage : de notre côté, nous serons, par exemple, à Kyoto lors du Gion Matsuri et les hôtels sont très vite complets.

@pink.turtle.blog
@pink.turtle.blog/ Vue de notre bungalow, Perhentian islands

A Kuala Lumpur, j’avais également réservé très tôt : nous avons payé 28 euros/ nuit pour une chambre superbe avec vue sur les tours Petronas et piscine sur le toit de l’hôtel (WP hôtel).

Vue du toit de notre hôtel @pink turte
@pink.turtle.blog/ Vue du toit de notre hôtel (Kuala Lumpur)

4/ Préparer un itinéraire pour s’organiser au mieux et éviter de perdre de l’argent et du temps dans les transports

carte-malaisie

Lorsqu’on dispose de peu de temps sur place, il faut tout optimiser et éviter de perdre du temps (et de l’argent) dans les transports. C’est pourquoi, je prépare toujours un itinéraire précis avant de partir afin de gagner un maximum en efficacité. Pour la Malaisie, nous n’avions que 12 jours sur place : c’est pourquoi, le combiné Kuala LumpurPerhentian avait été prévu bien à l’avance et j’avais acheté les vols internes KL-Kota Bahru avec Air Asia depuis la France. De la même manière, pour notre périple d’un mois au Japon, j’ai réservé les vols Tokyo-Ishigaki et Ishigaki-Osaka avec la compagnie ANA. Nous nous rendrons directement d’Ishigaki à Osaka sans repasser par Tokyo (gain de temps et d’argent!). N’hésitez donc pas à calculer les distances (en fonction des pays) et à vérifier les moyens de transport (comparer par exemple les prix des billets de train et des billets d’avion). Ne soyez pas trop ambitieux dans votre itinéraire car on perd beaucoup de temps et d’énergie dans les transports. Nous en avions fait les frais lors de voyage à Hawaii : on voulait voir énormément de choses, et finalement, nous n’avons pas pu nous reposer et en profiter à fond avec nos nombreux vols internes.

5/ Voyager en Asie du sud-est

Après avoir voyagé un peu partout dans le monde, je dirais que, pour les backpackers, l’Asie figure en tête de liste des voyages pas chers. De mon côté, mon périple en Thaïlande m’a coûté moins cher qu’un voyage en Europe car la vie sur place est peu onéreuse voire bon marché (400 euros le vol AR + 120 euros/ personne pour l’hébergement pour 12 jours; mais la nourriture et les activités ne sont vraiment pas chères). Ainsi, un voyage en Thaïlande, en Indonésie, en Malaisie ou au Vietnam ne vous coûtera pas trop cher à l’exception du billet d’avion. De plus, c’est un dépaysement assuré!

Koh PHI PHI
@pink.turtle.blog/ Koh Phi Phi, Thaïlande

6/ Voyager hors vacances scolaires

C’est une évidence mais on bénéficie de tarifs très bas lorsqu’on voyage hors vacances scolaires. De plus, vous êtes plus tranquilles 😉 pour effectuer vos visites. Pratique si vous voulez éviter la foule!

7/ Consulter les offres sur des sites intéressants

N’hésitez pas à consulter les offres publiées sur les deux sites suivants car ils proposent des séjours, des vols et des hôtels à des prix « low cost », et recensent toutes les bonnes affaires du net (y compris les erreurs de prix qui peuvent vous permettre d’avoir un billet Paris-Papeete pour 500 euros!) :

Voyages pirates

Les voyages pas chers de Léo

8/ Gérer son budget « sorties » dans l’année, économisez!

Et oui, passage obligé : les économies et quelques restrictions dans l’année! Il n’y a pas de miracles quand on ne gagne pas des sommes folles chaque mois… On peut ouvrir un compte voyage à la banque pour épargner, mais nous n’avons pas opté pour cette solution. De notre côté, nous étalons les paiements au fur et à mesure des mois : lors des premiers mois soit 10 mois à l’avance, nous achetons les billets d’avion et les mois suivants, nous payons les vols internes et les logements. C’est l’intérêt de la réservation anticipée! De plus, dans l’année, nous dépensons très peu pour les sorties sauf pour les restos, ou pour le shopping (pas de dépenses démesurées ni de craquages sauf pour Noël!). Si vous fumez, c’est le moment d’arrêter! Cela vous permettra de mettre de l’argent de côté pour voyager 😉

9/ Mes projets et mes envies du moment

Après mon escapade en Sardaigne (fin mai-début juin) et notre voyage d’un mois au Japon (juillet), nous avons quelques projets #bucketlist pour 2019 : Bali, Raja Ampat, les Cyclades (Santorin) et un combiné Floride + Bahamas! On verra ce que nous réservent 2019 et 2020!

Raja Ampat
@pink.turtle.blog/ Raja Ampat

Et vous? Comment organisez-vous vos vacances? Bien à l’avance ou au dernier moment? Quels sont vos projets?

Mes sept jardins préférés pour un voyage synesthésique


« Je me suis promené dans le petit jardin
Qu’éclairait doucement le soleil du matin,
Pailletant chaque fleur d’une humide étincelle. » (Paul Verlaine, « Après trois ans », Poèmes saturniens)

Frangipanier
@pink.turtle.blog/ Fleurs de frangipanier

A l’arrivée du printemps, j’avais envie de vous parler de jardins et de fleurs. C’est pourquoi, je vous présente aujourd’hui mes sept jardins préférés dans le monde (chiffre hautement symbolique!). Pour ceux qui me suivent depuis un an, vous aurez certainement remarqué ma grande passion pour les fleurs notamment les fleurs de frangipanier et les hibiscus (c’est une quête incontournable lorsque je pars dans une contrée au climat tropical). Un voyage, c’est aussi une découverte par les sens! Voici mon classement personnel (n’hésitez à préparer le vôtre!) :

7ème position – Le Jardin du roi (Seychelles, île de Mahé)

Sur l’île de Mahé, il faut prendre la route des Cannelles pour trouver le joli jardin du roi. D’abord jardin d’épices, il date de la colonisation française (1779) et se présente désormais comme un jardin varié avec ses fruits à pain, ses mangues, ses goyaves et sa citronnelle (l’odeur de la citronnelle me rappelle ce jardin singulier). Il surplombe, de plus, le lagon d’Anse Royale et propose plusieurs balades dans la forêt (on peut y observer les fameux coco fesses!!).  Mes copines, les tortues, s’y promènent également volontiers.

Le Jardin du roi (Mahé, Seychelles)
@pink.turtle.blog/ Le Jardin du roi (Mahé, Seychelles)

Jardin du roi
@pink.turtle.blog/ Jardin du roi (Mahé, Seychelles)

Frangipanier
@pink.turtle.blog/ Fleurs de frangipanier

6ème position – Le « Japanese tea garden » (San Francisco)

Japanese tea garden (Pink turtle)Trop mignon! Ce jardin appelé « jardin japonais du thé » est très connu et prisé par les touristes et les locaux à San Francisco. J’avoue que j’ai été assez fascinée par l’ambiance mystique qui règne dans ce joli parc minimaliste. Ce dernier se situe au coeur du Golden Gate Park et se présente comme le plus vieux parc japonais des Etats-Unis. Il a été un lieu de tournage pour de nombreux films tels que Memoirs of a geisha (on s’y croit presque!). Par contre, le tarif d’entrée est un peu cher.

Japanese tea garden
@pink.turtle.blog/ Japanese tea garden (San Francisco)

5ème position – Le Domaine d’émeraude (Martinique)

Géré par le Parc Naturel Régional de la Martinique, le Domaine d’émeraude se situe au Morne Rouge non loin de la Montagne Pelée. On parle souvent du (beau et cher !) jardin de Balata, mais nous avons préféré nous tourner vers le domaine d’émeraude pour sa dimension pédagogique. Nous avons adoré le parcours à travers la forêt (avec ses sentiers) et le pavillon d’exploration de la nature qui présente les paysages de l’île associés à des citations.

Domaine d'émeraude
@pink.turtle.blog/ domaine d’émeraude (Martinique)

hibiscus Martinique
@pink.turtle.blog/ Hibiscus (Martinique)

Domaine d'émeraude
@pink.turtle.blog/ Domaine d’émeraude (Martinique)

4ème position – Le Jardin des Pamplemousses (île Maurice)

nénupharsCe grand jardin, situé dans le village de Pamplemousses, a été créé par Pierre Poivre qui y avait rassemblé des épices du monde entier. Le jardin est aujourd’hui connu pour ses magnifiques victoria amazonicas (photo ci-dessous) qui ressemblent à des moules à tartes géants! Les fleurs de ces victoria amazonicas passeraient ainsi de la couleur blanche le matin, au rose le midi, puis à la couleur violette le soir (je n’ai réussi à photographier que les fleurs du matin et du midi !). Outre les plantes aquatiques comme les lotus et les nénuphars, le jardin comporte près de 95 variétés de palmiers! Quelques animaux sympathiques sont également présents comme les tortues et les daims.

victoria amazonicas (1)
@pink.turtle.blog/ victoria amazonicas (jardin des Pamplemousses, Maurice)

Jardin des pamplemousses 3
@pink.turtle.blog/ Jardin des pamplemousses

jardin des pamplemousses
@pink.turtle.blog/ Jardin des pamplemousses (Maurice)

3ème position – Le parc Güell (Barcelone)

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc Güell est certainement l’un des parcs les plus exceptionnels d’Europe selon moi. Situé dans le nord de Barcelone, cette oeuvre de Gaudi fait référence à la nature avec ses ornementations et courbes en couleurs, et permet d’observer à la fois plantes ou fleurs d’une grande variété tout en surplombant la ville. Au mois de juin, le parc est vraiment magnifique et très fleuri!

salamandre
@pink.turtle.blog/ salamandre parc güell

Parc Güell
@pink.turtle.blog/ Parc Güell (Barcelone)

Parc Güell
@pink.turtle.blog/ parc Güell

2ème position – Flower dome et son jardin intérieur (Singapour)

Flower Dome est un magnifique jardin intérieur qui fait face à Marina Bay et qui présente une impressionnante collection d’orchidées, des fleurs de tous les continents, des sculptures en bois très originales… La balade dans le flower dome permet de voguer entre jardins européens, américains, asiatiques et africains. Une reconstitution de l’univers de Lewis Carroll (Alice au pays des merveilles) est également présente à la fin de la visite avec de jolies sculptures en bois (liées au monde végétal) associées à des sculptures en métal d’Alice, de la reine de coeur, du chat ou du chapelier fou.

Flower Dome
@pink.turtle.blog/ Flower dome

Flower Dome (Singapour)
@pink.turtle.blog/ Flower Dome (Singapour)

Flower Dome
@pink.turtle.blog/ Flower Dome (Singapour)

La reine de coeur
@pink.turtle.blog/ Flower Dome (La reine de coeur, Alice au pays des merveilles)

Dans le quartier de Chinatown, nous avons aussi adoré le jardin situé sur le toit du temple de la Relique de la dent de bouddha avec ses frangipaniers et son ambiance zen.

Singapour
@pink.turtle.blog/ Temple de la relique de la dent de Bouddha (Singapour)

1ère position – Le Jardin Majorelle (Marrakech, Maroc)

« Depuis de nombreuses années, je trouve dans le jardin Majorelle une source inépuisable d’inspiration et j’ai souvent rêvé à ses couleurs qui sont uniques » (Yves Saint-Laurent)

Sans conteste, l’un de mes jardins préférés qu’il s’agisse de ses couleurs ou de sa collection de cactus! Il a fallu 40 ans au peintre Majorelle pour créer ce lieu onirique et hors du temps (1931) qui rappelle les oasis mauresques. Peint de couleurs primaires très vives dominées par le bleu intense vu dans l’Atlas par l’artiste, ce jardin appartient désormais à la fondation Pierre Bergé – Yves Saint-Laurent. Une balade dans ce jardin enchanteur est, selon moi, incontournable lors d’un séjour à Marrakech.

Majorelle
@pink.turtle.blog/ Jardin de Majorelle (Marrakech)

Majorelle
@pink.turtle.blog/ Jardin de Majorelle (Marrakech)

Majorelle
@pink.turtle.blog/ Jardin de Majorelle (Marrakech)

 

Et toi, cher lecteur, quel est ton jardin préféré en France ou dans le monde? N’hésite pas à partager tes coups de coeur avec moi 🙂 Une mise à jour de mon classement sera peut-être nécessaire après notre voyage d’un mois au Japon cet été !

[ASTUCES] Oyez, oyez : quelques idées pour choisir votre destination estivale


« L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte
La plaine verse au loin un parfum enivrant ; » (Victor Hugo, Les Rayons et les ombres)

Bornéo
@pink.turtle.blog/ Bornéo

Vous ne savez pas encore où vous rendre cet été? France, Europe, Asie, Amérique? Voici quelques idées pour faire plaisir à toute la famille ou pour trouver un bon compromis entre les goûts des uns et des autres. Monsieur est plutôt « montagne », Madame est plutôt « mer », Monsieur apprécie le calme, madame aime le mouvement et la ville, les enfants souhaitent s’amuser et faire des activités culturelles : comment résoudre ce dilemme cornélien? 😉 Voici quelques pistes… De notre côté, nous arrivons toujours à trouver un bon compromis entre mer, randonnées et activités culturelles entre monsieur « Pink turtle » qui est plutôt randonnée et activités culturelles, madame « Pink turtle » qui est plutôt mer et snorkeling, et mini « Pink turtle » qui est plutôt « mer » et « parc d’attractions ».

Où partir en France?

Je vous propose cinq destinations que je connais bien et que j’ai déjà expérimentées en France pendant l’été :

1- La Bretagne : paysages sauvages, mer et chapeaux ronds (vive les bretons!)

Les Glénan (Bretagne)
@Pink.turtle.blog/ Les Glénan

En Bretagne, vous avez l’embarras du choix entre les paysages des Côtes d’Armor (la célèbre côte de granit rose), les pics dentelés de Belle-Ile en mer, les randonnées dans le golfe du Morbihan, la côte sauvage de Quiberon, les petits villages agréables et typiques de Rochefort-en-terre ou de Poul Fétan, les activités culturelles de Pont-Aven (avec ses peintres et hommages à Gauguin), les remparts, les maisons à colombages et les fêtes historiques de Vannes (sans oublier son festival de jazz!), les excursions en bateau dans l’archipel des Glénan ou dans le golfe du Morbihan, le port d’Auray (Saint-Goustan), les îles du nord (Bréhat) et du sud (Houat, Hoedic…), sans oublier l’Océanopolis de Brest ou le zoo de Pont-Scorff pour le plus grand plaisir des enfants. Quant à la gastronomie, elle sera forcément au rendez-vous qu’il s’agisse des fruits de mer (huîtres de Cancale ou du golfe, moules…), des crêpes et galettes, du kouign aman (si vous voulez prendre quelques kilos en guise de souvenir!), du far, de l’andouille de Guémené ou du cidre. Quelques adresses – une institution : la Crêperie de Brandivy   ; si vous souhaitez acheter de l’andouille de Guémené traditionnelle (et non l’andouille industrielle vendue en grande surface) : Andouille Rivalan Quidu

île de Bréhat
@Pink.turtle.blog/ île de Bréhat
Pointe de Kermorvan
@Pink.turtle.blog/ Pointe de Kermorvan
Vénitiens
@Pink.turtle.blog/ Fêtes historiques de Vannes

2- Nantes et la côte nazairienne : activités culturelles, shopping et bronzette sur la plage huppée de la Baule

Nantes est une ville agréable à visiter en été avec l’île des machines et son éléphant géant articulé pour la joie des petits et des grands, le voyage à Nantes (exposition d’œuvres d’art dans la ville), le château des ducs de Bretagne (ses expos et son miroir d’eau), le passage Pommeraye, le jardin des plantes et les jolies balades le long de l’Erdre. N’oubliez pas de vous rendre à La Cigale (place Graslin) pour boire un délicieux chocolat dans un décor du XIXème siècle, style Second Empire! Effet garanti! on adore!

Guérande
@Pink.turtle.blog/ Guérande

Après quelques jours passés à Nantes, vous pouvez vous rendre sur la côte notamment à Saint-Nazaire pour découvrir son pont (le plus long de France!), visiter les chantiers navals, admirer le street-art du centre-ville ou assister aux concerts des escales, à Pornichet et à La Baule pour leurs plages de sable fin, leurs animations estivales, à Guérande pour sa ville médiévale, ses remparts, son marché et ses petits commerces (un vrai coup de coeur pour cette ville très mignonne), au Croisic pour son petit port et son Océarium… Une belle adresse à Guérande si vous êtes de passage : la crêperie Le Roc Maria dans la vieille ville. N’oubliez pas de déguster un mini kouign aman chaud chez Larnicol!

Excellentes adresses à Saint-Nazaire : Le restaurant le 16 ; La Marotte ; Le Café du centre (Saint-Marc sur Mer). Pornichet : Le grain de folie

3- Le Puy du fou pour en prendre plein les yeux : le parc d’attraction de l’été avec sa cinéscénie 

Le signe du triomphe
@Pink.turtle.blog/ Le signe du triomphe

Un belle découverte en août 2017 : le Puy du Fou! Nous avons adoré ces quelques jours dans le meilleur parc du monde : les spectacles sont de toute beauté notamment le Signe du triomphe qui se déroule dans une arène avec courses de chars, le bal des oiseaux fantômes (éperviers, chouettes, aigles, cigognes… volent juste au-dessus du public) et les Mousquetaires de Richelieu (le final est grandiose avec chevaux et danses espagnoles dans l’eau) sans oublier la cinéscénie autour de l’histoire de la Vendée. Mes adresses :

*un gîte très sympathique à 15-20 minutes du Puy du fou (très bel accueil et piscine) : Les Hautes papinières

*Un restaurant que nous avons apprécié pour sa convivialité, son efficacité et ses plats (15 minutes du Puy du fou) : La Crêperie du soleil

4- Le Périgord noir : sites archéologiques, nature et gastronomie (la fête des papilles!)

Sarlat

Une semaine dans le Périgord noir permet de se ressourcer mais aussi de prendre quelques kilos! J’en ai fait les frais pour mon plus grand plaisir! Cependant, j’ai eu un vrai coup de coeur pour Sarlat, son marché, ses animations nocturnes (spectacles de rue), sa maison de La Boétie et sa gastronomie (foie gras, délicieux Monbazillac…). Il y a des tas de visites à faire dans le Périgord noir : des endroits vraiment pittoresques et typiques le long de la Dordogne comme La Roque Gageac, La Roque Saint-Christophe et sa cité troglodytique, des châteaux (Commarques), le village de Domme avec ses artisans (on se souviendra longtemps de ses délicieuses glaces artisanales), des grottes et des gouffres (de notre côté, nous avons adoré le gouffre de Padirac!), Rocamadour et sa forêt des singes.

La forêt des singes
@pink.turtle.blog/ La forêt des singes (Rocamadour)

Une adresse à Sarlat : un restaurant gastronomique pour déguster foie gras, pommes de terre sarladaises et magret de canard : La Petite Borie

5- Les Pyrénées : montagnes, air pur et randonnée « jusqu’au bout de l’extrême limite »  

Les Pyrénées offrent de nombreuses possibilités quant aux visites, balades et randonnées en été. De notre côté, nous avons séjourné non loin de Bagnères-de-Bigorre et avons ainsi pu rayonner dans les hautes Pyrénées : le pic du midi, le parc animalier des Pyrénées, Lourdes, le lac de Payolle et le cirque de Gavarnie ont été au programme. Nous avons testé la randonnée du cirque de Gavarnie jusqu’à la cascade (pendant que notre fils montait à dos d’âne) : c’est très sportif (n’oubliez pas de vous munir d’une grosse bouteille d’eau!) mais la récompense est là lorsqu’on arrive à la cascade. Juste magnifique! Pour les lecteurs qui se sont déjà rendus au Cirque de Gavarnie, avez-vous réussi à aller jusqu’à la cascade en plein été?

Gavarnie
@pink.turtle.blog/ Gavarnie

Où partir en Europe?

1- Bruges et Bruxelles : au pays de la waffle!

S’il y a une destination agréable et très simple pour un road-trip au mois de juillet, c’est bien la Belgique. Bruges est une ville charmante avec ses canaux, ses petites boutiques, son beffroi, son architecture typique, une vraie Venise du Nord! Côté gastronomie, c’est le top : chocolats, waffles, bière, moules/ frites. Quant à Bruxelles, impossible de s’y ennuyer entre la grande place, le manneken pis, les nombreux musées (musée de la BD, musée Jacques Brel…), ses petites boutiques…

Bruges
@pink.turtle.blog/ Bruges

2- Barcelone : entre architecture pittoresque, mer et drapeaux catalans

Parc Güell
@pink.turtle.blog/ parc Güell

Petit clin d’oeil à ma belle-soeur Emilie qui a vécu à Barcelone pendant plusieurs années et qui a adoré la vie dans la capitale de la Catalogne. Vous pouvez très facilement y passer une semaine tant il y a de choses à visiter et à faire. De notre côté, nous avons particulièrement apprécié le fameux parc Güell, une des principales oeuvres de Gaudi, désormais inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La magnifique salamandre est d’ailleurs devenue le symbole de Barcelone. L’affluence est cependant considérable si bien que nous avons été obligés de revenir une seconde fois pour le visiter (il vaut mieux réserver!). Il en est de même pour la Sagrada familia : une affluence folle! Nous avons également adoré le marché de la boqueria, le gotico (quartier gothique) avec sa cathédrale sainte Eulalie, sa plaça nova, sa jolie rue Calle del Bisbe, la plaça Real sans oublier le musée Picasso. Hâte d’y retourner pour redécouvrir cette ville fascinante, visiter la casa Batlo et pour déguster des pans con tomato!

Quelques bonnes adresses (merci Emilie!) : *Fruits de mer : La paradeta *Bar-restaurant : Le velodromo *Bar à tapas : La Flauta *Brunch : Pin nic *Restaurant argentin : 9 reinas *Restaurant japonais dans le gotico : le matsuri.

3- Prague : un city-trip so romantic!

Prague
@pink.turtle.blog/ Prague

Prague est sans aucun doute une destination estivale : c’est une ville mystérieuse avec ses petites ruelles qui offrent des tas de choses à voir, à faire et à écouter (son horloge astronomique, sa Maison municipale, sa maison qui danse, ses expositions sur Mucha, ses incontournables concerts de musique classique, son château, son pont…). Pour un récit de notre city-trip à Prague en août 2016, je vous renvoie à mon article : Prague.

4- Londres : une valeur sûre qui se passe de commentaires 😉

londres-119.jpg
@pink.turtle.blog/ Londres

5- l’Italie : que calor!

Rome, forum
@pink.turtle.blog/ Le forum (Rome)

En Italie, il fait très chaud en été et les plages sont prises d’assaut par les italiens notamment au mois d’août. Cependant, rien ne vous empêche d’aller faire un petit tour à Rome, ou de vous rendre aux villages colorés des Cinque Terre, voire en Sardaigne, l’île paradisiaque des italiens. Justement, je teste la Sardaigne au mois de juin et je vous dirai tout sur l’archipel de la Maddalena et sur la péninsule de Sinis! Promis!

Rome
@pink.turtle.blog/ Rome

6- La Grèce parakalo! opa!

En Grèce, essayez de privilégier les îles car il fait également très chaud en été (souvent 38 degrés en août! du moins lorsque j’y travaillais). Les Cyclades (Santorin notamment) et la Crète sont magnifiques même s’il y a beaucoup de monde pendant la saison estivale. Les prix sont aussi en accord avec l’affluence malheureusement.

Oia, Santorin @pink.turtle.blog
Oia, Santorin @pink.turtle.blog

Où aller en Asie?

En Asie, avec la mousson, le choix semble plus restreint mais de superbes destinations vous attendent : la Malaisie, l’Indonésie et Singapour.

1- La Malaisie : un paradis encore préservé!

Laissez-vous tenter par la Malaisie! Pour le moment, les visiteurs ne sont pas trop nombreux mais le pays commence à s’ouvrir au tourisme (il y a déjà un certain nombre de touristes français dans les îles). De notre côté, nous avons beaucoup apprécié notre séjour dans les îles Perhentian (un vrai petit paradis sur terre) avec sa faune variée (varans, singes, et, sous l’eau, tortues, poissons-clowns, requins…). Après une visite de Kuala Lumpur (Tours Petronas, Bird Park, Batu Caves…), vous avez aussi la possibilité de vous rendre à Bornéo pour observer les orangs-outans.

Je vous renvoie à mes articles sur la Malaisie pour une découverte plus approfondie de cette destination.

Plage Malaisie
@pink.turtle.blog/ Plage d’Abdul’s Chalet, Perhentian
Malaisie
@pink.turtle.blog/ Bird Park (Kuala Lumpur)

2- L’Indonésie : un dépaysement assuré!

Bali
@pink.turtle.blog/ Bali (rizières)

L’Indonésie est l’une de mes prochaines destinations en Asie! J’en profite pour remercier mon amie Caroline qui vit à Bali pour ses photos 😉 L’île de Bali est une superbe destination estivale. En effet, vous aurez l’embarras du choix pour les activités : balades dans les rizières près d’Ubud, spectacles traditionnels balinais, cascades de Munduk, snorkeling près d’Amed pour observer les poissons tropicaux, surf, temples magnifiques de Tanah Lot, d’Uluwatu ou de Tirta Empul, repos sur l’île de Nusa Lembongan avec ses villages de pêcheurs (possibilité de nager avec des raies manta) ou dans les îles Gili où l’on peut observer les tortues marines. J’ai déjà préparé un programme détaillé pour cette destination et vous en parlerai bientôt!

Indonésie
@pink.turtle.blog/ Indonésie

Vous avez la possibilité de poursuivre votre périple jusqu’à Lombok, l’île de Flores ou Raja Ampat (vive Koh Lanta!). La photo parle d’elle-même #bucketlist 🙂 :

Raja Ampat
@pink.turtle.blog/ Raja Ampat

3- Singapour : notre cité verte préférée!

Une escapade à faire sans aucun doute! Qu’il s’agisse de l’accueil qui nous a été réservé, des quartiers tels que Chinatown et Little India, du street-art, de la gastronomie, de l’architecture, ou des impressionnants Gardens by the Bay, nous avons adoré Singapour! Pour un récit de notre escapade et quelques adresses, cliquez ici : Récit de notre long week-end à Singapour

Gardens by the bay
@pink.turtle.blog/ Gardens by the bay (Singapour)
Little India
@pink.turtle.blog/ Little India

Où partir en Amérique?

1- Les Etats-Unis : un combiné San Francisco-Hawaii!

San Francisco
@pink.turtle.blog/ San Francisco

Un combiné San Francisco-Hawaii est vraiment top en été. Cela vous permet d’associer découvertes culturelles, mer, randonnée… San Francisco est une ville fascinante et charmante avec son tramway ou cable cars, l’île d’Alcatraz, ses maisons victoriennes, son Golden gate bridge, son Pier 39 et ses sea lions, ses musées, ses matchs de NBA… Quant à Hawaii, ma destination « bucket list » (nous y sommes déjà allés en octobre 2010 et voulons absolument y retourner),  elle se passe de mots. Un vrai coup de coeur pour l’île de Kauai (lieu de tournage de Jurassik park) avec sa cote de Napali et son grand canyon du Pacifique (Waimea canyon). Big Island est aussi une île qui mérite un détour avec son volcan Kilauea (en activité), ses plages de sable noir, ses tortues, son parc historique national Puʻuhonua o Hōnaunau…

Tortue de Big Island, Hawaii @pink.turtle.blog
Tortue de Big Island, Hawaii @pink.turtle.blog

J’espère que cet article vous aura permis de découvrir de nouvelles destinations estivales et donné un coup de pouce pour le choix de votre prochain voyage! A très bientôt pour de nouvelles aventures! Rendez-vous en Sardaigne au mois de juin et au Japon au mois de juillet 😉 Et vous, quelle est votre destination estivale? N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire avec votre destination préférée!

Ile Maurice : une escapade haute en couleurs!


« C’est une symphonie de couleurs, un cri de poussière qu’exalte un envol d’étincelles » (Edwin Michel, écrivain mauricien)

SAM_3298Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous un très beau souvenir de voyage : une escapade de 4 jours en famille à l’île Maurice pendant mon séjour sur l’île de la Réunion. C’était il y a quelques années mais ces 4 jours restent gravés dans ma mémoire. Avant ce week-end prolongé, j’avais une image préconçue de l’île Maurice : pour moi, il s’agissait d’une petite île paradisiaque destinée uniquement au farniente et à la bronzette et où les couples se rendent pour leur lune de miel. Je me trompais… car si Maurice est bel et bien une île paradisiaque avec ses lagons et ses cocotiers, elle est également une île qui regorge de curiosités naturelles comme la terre aux sept couleurs, la cascade de Chamarel, le trou de cerf, le parc de « black river gorges », les montagnes surnommées « les trois mamelles » et le jardin des pamplemousses. La cuisine est également délicieuse avec ses influences indiennes et africaines. Allez, je vous emmène…

IMG_20180310_133312_resized_20180310_013441570

Un vol Air Austral d’1h30 Saint-Denis-Maurice et hop! nous voilà arrivés à destination! Petit aperçu vu d’en haut : le magnifique lagon du Morne…

J’avais prévu un itinéraire simple sur 4 jours : 2 jours de balades et de découvertes de l’île (réservation d’un taxi-guide depuis la France) et 2 jours de plage dans le nord ouest de l’île à Montchoisy. Vue aérienne, Le Morne, Maurice

1/ La terre aux 7 couleurs, Chamarel et sa cascade

IMG_20180309_190411_resized_20180309_070535564Malgré la pluie (au début du mois de juin!), nous avons été ravis de découvrir l’île notamment le parc de la terre aux 7 couleurs que nous avons trouvé magnifique (il est situé dans le sud ouest de l’île). Il s’agit de dunes de terre aux couleurs variées, nées de cendres volcaniques. Je n’avais jamais vu un tel dégradé de couleurs, et un arc en ciel s’est invité pour notre plus grand plaisir… Dans ce parc, des tortues terrestres se promènent et les visiteurs peuvent les approcher et les nourrir. Mon fils s’en est donné à coeur joie!! La passion des tortues est presque génétique chez nous 😉

 

 

 

 

Après un excellent repas typique près de Chamarel (naans, samossas, soupe, christophines…), nous avons repris la route en direction de la cascade, malgré la pluie.

SAM_3133

SAM_3126

La Cascade de Chamarel fait environ 100 mètres de haut : nous l’avons admirée du haut d’un promontoire mais il est aussi possible d’y descendre et de s’y baigner.

 

IMG_20180309_190444_resized_20180309_070535322

3/ Le temple hindou du lac sacré (Grand bassin)

Le Dodo, symbole de l'île MauricePour notre périple du premier jour, nous avons également découvert le temple hindou du lac sacré situé dans le sud de l’île non loin de Chamarel à Grand Bassin (après Black gorges River national Park). Après un arrêt sur la route du thé, nous avons fait une halte dans le parc national afin d’observer un beau panorama, la forêt avec ses fougères géantes et les artisans qui fabriquent des objets en bois notamment de petits dodos, devenus les symboles de l’île Maurice. Quant à la découverte du temple hindou, elle semble incontournable : si l’île est multiethnique et multiconfessionnelle, elle est hindouiste à 49% (christianisme 32%, islam 17%) et le Ganga Talao est un vrai lieu sacré comme le Gange en Inde : lors des pèlerinages, près de 500 000 fidèles viennent rendre hommage à Shiva dont l’immense statue (80 m) est visible de loin. De plus, de petits singes se promènent un peu partout aux abords du lac…

4/ Le jardin des pamplemousses

victoria amazonicas (1)Pour notre second jour de visite, nous souhaitions absolument visiter le jardin des pamplemousses situé dans le nord de l’île dans le village de Pamplemousses. Créé par Pierre poivre, ce jardin est une véritable invitation au voyage : plantes variées, baobabs, nymphéas et nénuphars, lotus, vacoas sans oublier les fameux « victoria amazonicas » (qui ressemblent à des moules à tartes géants!). Il y a également des daims et des tortues terrestres…

 

4/ La plage de Mont Choisy : snorkeling et farniente

Impossible de venir à l’île Maurice sans profiter de ses plages et de ses lagons! Nous avons donc profité de nos deux derniers jours pour nous baigner, faire un peu de snorkeling et effectuer des balades en bateau à fond de verre… Il s’agissait d’une de mes premières expériences de snorkeling (une vraie révélation! depuis ce voyage, je ne pars plus sans mon masque-tuba et je choisis mes destinations en fonction des possibilités de plongée en apnée!). Par contre, il s’avère impossible de faire du snorkeling depuis la plage de Mont Choisy (quel dommage!) : il faut prendre un petit bateau qui nous emmène juste avant la barrière de corail.

SAM_3326

Une adresse sympathique : notre logement

Mon Choisy beach resort : Top! un accueil vraiment sympathique (merci aux propriétaires!), des chambres communicantes, piscine face à la mer, les pieds dans l’eau… on a adoré.

SAM_3281

SAM_3270En bref, un week-end très agréable et pittoresque mais trop court pour découvrir les richesses de l’île Maurice. J’espère y retourner un jour afin de découvrir les îlots du nord (îlot Gabriel, île plate et coin de mire), l’île aux cerfs, Port-Louis (et son marché!) et l’île Rodrigues (cette dernière fait partie de ma « Bucket list »).

 

hibiscus

A bientôt l’île Maurice…

coucher de soleil, Mont Choisy

 

Liebster award : Pink Turtle nominée!


liebster awardHello! Belle surprise en fin d’année après une année de blogging (j’ai créé Pink turtle fin 2016!) : j’ai été nominée pour la première fois aux Liebster Award par Elo du blog « Lectoure Bangkok », une expatriée française qui vit à Bangkok et raconte ses découvertes, visites et voyages en Asie (un grand merci à elle!). C’est d’ailleurs grâce à son blog que j’ai découvert l’existence des Liesbter Awards. C’est avec grand plaisir que je me prête aujourd’hui au jeu avec un peu de retard (travail oblige!). Pour celles et ceux qui ne connaissent pas les Liebster Awards, il s’agit d’une sorte de récompense et de « prix » que les blogueurs se remettent les uns aux autres dans le but de promouvoir et de découvrir les nouveaux blogs. L’origine de cette chaîne est allemande (comme son nom l’indique) et remonterait à 2010. Ainsi, les Liebster Awards permettent avant tout de se créer un petit réseau dans la blogosphère, mais aussi de partager expériences, récits, conseils… Lorsqu’on se lance dans un blog, on espère évidemment que de nombreuses personnes le liront avec enthousiasme. On est alors très vite rattrapé par la réalité au début. C’est pourquoi, ces « awards » font chaud au coeur dans la mesure où on passe beaucoup de temps à écrire nos articles, à les relire et à sélectionner les photos les plus pittoresques pour notre blog.

Voici les règles du jeu dès lors que l’on est nominé :

  1. Dévoiler 11 anecdotes sur soi.
  2. Répondre aux 11 questions posées par le blog qui nous a nominé.
  3. Nominer 11 nouveaux blogs et leur poser 11 autres questions.
  4. Informer tout le monde : le « nomineur » et les « nominés » !

MES 11 ANECDOTES :

  1. Je suis professeur de Lettres à l’Université mais j’ai toujours rêvé de travailler dans le domaine du tourisme. Bizarre non?
  2. Je suis bretonne et il paraît que je suis têtue (je ne comprends pas…).
  3. J’ai une phobie des serpents (et des requins) et je ne peux même pas les regarder à la télé! J’ai eu la peur de ma vie en Colombie lorsqu’un requin de récif a foncé droit sur moi et m’a frôlé la jambe…
  4. Lorsque je pars en voyage, je m’arrange toujours pour organiser une escapade dans des coins propices au snorkeling et je passe des heures à observer les poissons avec ma panoplie complète (tee-shirt et pantalon anti-uv, bonnet de bain, masque… —- le top du glamour!). Pourquoi cette panoplie? et bien, expérience traumatique d’un énorme coup de soleil sur les fesses aux Seychelles! ça fait très mal surtout lorsqu’on ne peut plus s’asseoir…
  5. Dans la même catégorie, il paraît que je ressemble à un « cornet vanille-fraise » lorsque je prends des coups de soleil!
  6. J’ai été GO (animatrice dans un hôtel club, genre les « Bronzés »!) pendant 6 mois en Grèce lorsque j’étais étudiante.
  7. Je collectionne les bagues et les boucles d’oreille.
  8. Dès que j’ai un peu de temps libre, je fais de la zumba et du tennis (avec un genou en moins! Mais opérée des ligaments en 2017! Depuis, je revis!).
  9. J’adoreeee la « Bachata a lo loco » de Dustin Richie (je l’écoute en boucle!) : Bachata
  10. J’ai un penchant pour le sucre sous toutes ses formes mais je me soigne (promis!) : chouchous, bonbons, chocolat noir…
  11. J’adore les produits BIO et le rooibos! Je ne pars jamais en voyage sans apporter une dizaine de sachets de rooibos dans ma valise.

LES 11 QUESTIONS D’ELO (Lectoure Bangkok) :

  1. Pourquoi avoir débuté ton blog?

J’ai débuté mon blog car je ressentais le besoin de partager mes expériences de voyage  avec mes amis, ma famille… De plus, j’avais envie de revenir à mes « premières amours », les voyages et la photographie. Depuis le décès de ma mère en 2015, je vois la vie autrement et j’essaie de faire ce j’aime. J’avais également dans l’idée d’associer littérature, écriture et voyages d’où le choix d’une citation au début de chaque article qui représente un avant-goût du voyage par le truchement des mots.

  1. Quel est ton talent caché?

La cuisine! J’adore cuisiner pour ma famille notamment les desserts (gâteaux de toutes sortes comme les fondants au chocolat, les cakes au citron, tartes tatins, crêpes, madeleines, fars bretons…). J’avais aussi pensé à la photographie sous-marine mais je n’ai pas le matériel approprié pour le moment.

  1. Quel est le rêve de ta vie?

Faire un tour du monde en famille.

  1. Si tu ‘devais’ participer à une émission TV, laquelle choisirais-tu?

Rolala, difficile! Je ne suis pas une star mais « Danse avec les stars » ou « Le Meilleur pâtissier »!

  1. Où rêverais-tu de vivre?

Sur une île paradisiaque comme l’île Maurice ou Moorea (avec une barrière de corail de préférence pour éviter les gros requins!).

  1. Quel est ton paradis du shopping?

Le mot « paradis » est peut-être un peu fort pour moi, mais j’adore le magasin DESIGUAL! Je suis fan des vêtements, bijoux et accessoires colorés.

  1. Si tu ne pouvais choisir qu’une couleur de vernis à ongles, laquelle choisirais-tu?

Rouge évidemment! Photo à l’appui… avec le roi de la maison!

ongles et chat

  1. Quel est ton moment préféré de la journée?

Le soir, lorsque je rentre du travail vers 18h et que je grignote mes noix du Périgord devant la télé!

  1. Quelle (ou qui) est ta source d’inspiration?

Baudelaire… J’ai souvent un exemplaire des Fleurs du Mal qui traîne dans mon sac.

10. Question piège: que penses-tu du melon de Lectoure?

Et bien, je ne connaissais pas le melon de Lectoure mais il semble très appétissant (pas trop fan de la culture sous tunnels par contre). La fête du melon a l’air bien sympa! Merci pour la découverte 😉

MES 11 NOMINES :

  1. Sha du blog : Little Fox traveling
  2. Alain et Valérie du blog : Mélodie solaire
  3. Gaëlle et Jean du blog : Namaste travel trip
  4. Julie du blog : Ladies coloc blog
  5. Emilie du blog : Clichés d’ailleurs
  6. Angelilie du blog : voyage onirique
  7. Claudia : le blog de voyage de Claudia
  8. François et Céline : Le monde ambulant
  9. Clo du blog : escapade Martinique
  10. Aurélie et Arnaud du blog : voyagereco
  11. Eb du blog : Rose des voyages

MES 11 QUESTIONS :

  1. Pourquoi as-tu créé ton blog? Comment as-tu choisi le nom de ton blog?
  2. Si tu devais te rendre sur une île déserte et n’apporter qu’une seule chose, quel objet apporterais-tu?
  3. Quelle est ta plus grande phobie dans la vie?
  4. Question littérature : quel est ton livre de chevet ou ton livre préféré?
  5. Quel plat consommes-tu le plus?
  6. En vacances, es-tu plutôt mer ou montagne?
  7. Si tu devais quitter la France, dans quel pays choisirais-tu de vivre? pourquoi?
  8. Que penses-tu de la nourriture bio?
  9. Que places-tu en tête de ta « bucket list »?
  10. Es-tu lève-tôt ou lève-tard? couche-tôt ou couche-tard?
  11. Que penses-tu du kouign amann?

A vos plumes, à vos claviers… c’est parti! Merci de jouer le jeu! 😉