[PORTUGAL] From Portugal with love : Lisbonne en 10 coups de cœur


Ola amigos ! Je viens de rentrer de Lisbonne où j’ai passé un week-end de 4 jours totalement hors du temps. Nous avons beaucoup apprécié la capitale portugaise qu’il s’agisse de ses petits quartiers typiques, de ses immenses fresques de street-art (y en a pour tous les goûts !) disséminées un peu partout dans la ville, de son joli tramway, de ses miradouros, de son architecture pittoresque associée aux azulejos colorés, de ses pâtisseries locales ou des escapades à proximité de Lisbonne.

[Toscane] Petite escapade à Lucca : Ma che bella città!


« My name is Lucca… ». Cela fait quelques mois que j’ai cette chanson dans la tête en me disant qu’il faut absolument que je vous présente la jolie ville fortifiée de LUCCA (LUCQUES) en Toscane. Je l’ai découverte au mois de juin dernier lors d’un voyage professionnel entre filles en Italie alors que je n’avais jamais entendu parler de cette charmante ville. J’ai d’ailleurs trouvé cette escapade d’une journée au départ de Pise, vraiment pittoresque et typique.

[La photo du mois] « Abécédaire » (#7)


La voici, la voilà, la photo du mois de novembre! La thématique stimulante de ce mois, choisie par écri’turbulente, est « Abécédaire ». Le but n’était pas de photographier deux lettres trouvées au hasard dans le journal quotidien ou une jolie lettrine calligraphiée, non, il fallait se mettre en quête de lettres dessinées naturellement par notre environnement extérieur (urbain ou champêtre). J’avoue que j’ai longuement séché face à cette nouvelle thématique, avant de reprendre mes photos du Japon.

[DUBAI] Après le Japon, notre escale de 10h à Dubaï!


Lorsqu’on songe à Dubaï, on imagine souvent une architecture moderne proche de la démesure, des centres commerciaux à perte de vue, des hôtels luxueux et des terrains de golf en plein désert. C’est en effet ce que l’on entrevoit lorsqu’on survole Dubaï, lancé depuis des années dans une quête de l’hyperbole et du gigantisme. Nos « a priori » (Dubaï ne correspondant pas vraiment à nos attentes pittoresques) nous ont poussés à aller plus loin et à prendre un billet d’avion avec une longue escale à Dubaï.